Élections européennes 2024

Pas de terre vivable, panier durable, santé protégée, société apaisée, sans tenir compte des animaux.

Pas d'Europe plus juste, sans tenir compte des animaux.

Les animaux ont besoin de votre aide !

La campagne est financée à 86%
Notre programme, Votre programme, Le programme pour les animaux, lors des élections européennes du 9 juin 2024.
Pour une terre vivable
1
▶ Protégeons la Terre et ses habitants (animaux et humains) ainsi que leur environnement de tout type de pollution.
▶ Permettons le partage des territoires terrestres et aquatiques, ainsi que leurs ressources, en créant des espaces réservés aux animaux sauvages.
▶ Reconnaissons l’eau comme bien commun et garantissons son accès à tous.
▶ Interdisons l’élevage intensif, grand responsable du changement climatique.  
Pour un panier éthique
1
▶ Prenons des mesures économiques et fiscales en faveur d’un panier alimentaire éthique qui réponde à des critères animalistes, environnementaux et sociaux.
▶ Soutenons la transition vers l’agriculture végétale pour en finir avec les élevages intensifs et la pêche industrielle.
▶ Mettons en place un étiquetage obligatoire permettant d’informer en toute transparence le consommateur sur les coûts environnementaux, sociaux
et éthiques des produits.
Pour une société apaisée
1
▶ Prenons la pauvreté comme une violence économique et encourageons la solidarité.
▶ Luttons contre toutes les violences, physiques et psychologiques, à l’encontre des plus vulnérables.
▶ Créons une réglementation générale applicable à tous les animaux  pour reconnaître et protéger leurs intérêts.
Pour une santé protégée
1
▶ Protégeons notre santé par une alimentation plus végétale, pour éviter notamment le diabète et les maladies cardiovasculaires.
▶ Interdisons les élevages intensifs, où les animaux vivent entassés les uns sur les autres, favorisant ainsi l’émergence de futures pandémies.
Pour une agriculture d'avenir
1
▶ Prenons en charge l’endettement des éleveurs qui arrêtent l’exploitation
des animaux pour une reconversion. 
▶ Réorientons l’ensemble des subventions de la PAC pour des aides
à la reconversion des éleveurs vers une production végétale.

Aidez-nous à faire campagne sur les réseaux sociaux !

Sélectionnez les visuels de votre choix et enregistrez-les sur votre appareil en faisant un clic droit. il ne vous reste plus qu’à les partager sur vos réseaux sociaux en taguant le Parti animaliste ! Vous pouvez aussi les télécharger depuis ce dossier.

Nos candidats, Vos candidats, Les candidats des animaux, lors des élections européennes du 9 juin 2024.
1Hélène ThouyGirondeAvocateCette liste, composée d’élus de notre mouvement et de personnalités issues de la société civile, est très complémentaire et soudée autour d’un même objectif : faire avancer la cause animale en politique. Je suis fière de pouvoir revendiquer que chacun de mes colistiers saura faire un eurodéputé déterminé et fidèle au vote de nos concitoyens.Écrivez-lui !
2Eddine ArizteguiHéraultCadre en ressources humainesMilitant dans la protection animale depuis une dizaine d’années, j’ai coprésidé le Parti animaliste un temps.

Mon mandat de maire-adjoint à Montpellier m’a permis de concrétiser avec ma majorité des mesures de notre programme comme l’interdiction de chasser et des cirques avec animaux sur terrains communaux, l’option végétarienne dans les cantines, 5 millions d’euros pour créer un hôpital pour les animaux sauvages, et bien d’autres.

Chaque victoire est un bonheur, et c’est un honneur de mener ces combats pour que puisse aboutir notre idéal d’un monde plus juste et respectueux des animaux.
Écrivez-lui !
3Sandra KriefIsèreIngénieure micro-électroniqueFermement engagée de longue date pour la condition animale, je suis aujourd’hui adjointe au maire de Grenoble et conseillère métropolitaine. J'impulse et fédère des comportements innovants et marqueurs des politiques locales en termes de condition animale. En 2023, j’ai fait créer la 1re délégation à la condition animale métropolitaine en France. En 2022, Grenoble a obtenu le prix de la 1ère ville animaliste de France, décernée par L214. En 2021, j’ai eu l’honneur et la fierté de remporter le prix de l’élue animaliste francophone et ainsi représenter le travail du Parti animaliste. Écrivez-lui !
4Simon NordmannParisChef de secteur dans la propreté, Mairie de ParisLa cause des animaux m’a toujours profondément ému : leur regard déchirant nous force à l'action. Militant pour une conception humaniste de la cause animale, j’ai créé une association de maraudes végétales pour les SDF. J’ai fondé et je copréside le Campus animaliste, l’association de jeunesse du Parti animaliste.

Diplômé de Sciences Po Paris, j’ai voulu repartir de la base et je suis devenu éboueur. Un an plus tard, je suis passé chef de secteur. Il y a, à mes yeux, dans le soin apporté à ce qui nous entoure, une similitude entre le métier de la propreté et l’engagement animaliste.
Écrivez-lui !
5Douchka MarkovicParisPsychologueAnimaliste, écologiste et féministe.
Pour moi les animaux sont l'avenir de l'humanité. J’ai été élue adjointe au maire en 2014 dans le 18e, en 2015 j'ai cofondé la Commission condition animale chez EELV puis en 2016 le Parti animaliste. Je suis à la gouvernance du Parti animaliste depuis sa création. En 2018, grâce à mon action, le 18e a mis en place l’alternative végétarienne et j'ai impulsé la remunicipalisation de la cantine scolaire. Depuis 2020, je suis Conseillère de Paris et je suis fière de pouvoir défendre les animaux dans l’hémicycle et faire bouger les consciences.
Écrivez-lui !
6Philippe DemarquezVal-d’OiseIngénieur / retraitéJe suis ingénieur retraité, marié, trois enfants.
Comme un Français sur deux, je pense que les femmes et hommes politiques actuels ne s’occupent pas assez du sort des animaux qui sont des êtres sensibles capables de ressentir des émotions et méritent donc notre empathie.
Je consacre mon temps libre pour la cause animale ; bénévole à la SPA et militant dans différentes associations animalistes pour dénoncer les violences infligées aux animaux.
J’exerce différentes responsabilités au Parti animaliste que j’ai représenté aux élections législatives de 2022 dans le Val-d’Oise où je réside.
Écrivez-lui !
7Muriel FusiParisJuriste d'entrepriseLe peu de considération pour les animaux m’a paru injuste depuis que j’ai eu l’âge de raisonner, mais c’est en 2010 que j’ai franchi le pas vers le militantisme grâce au chat qui partageait ma vie. Constater sa sensibilité au quotidien a rendu l’envie d’agir viscérale. De la distribution de tracts aux actions en forêt ou dans les arènes, en passant par les interviews et débats télévisés, tout m’a permis de grandir énormément. En 2019, j’ai été candidate du Parti animaliste, puis correspondante. Je suis aujourd’hui porte-parole et coprésidente, tout en travaillant comme juriste.Écrivez-lui !
8Quentin CharoyHéraultAuxiliaire de vieJe m'appelle Quentin Charoy et j'ai 29 ans. Je suis fiancé et je partage aussi ma vie avec mes animaux. Je suis quelqu'un qui a envie de porter la voix des animaux et de celles et ceux qui aiment les animaux. Pour moi, être animaliste c'est le prolongement d'être humaniste. Je travaille d'ailleurs auprès de personnes en situation de handicap depuis la fin de mes études.
J'ai été plusieurs fois candidat pour le Parti animaliste et je suis bénévole dans plusieurs associations animaliste dont One Voice ou des refuges. Je suis profondément pro-européen.
Écrivez-lui !
9Béatrice Canel-DepitreSeine-MaritimeMaître de conférences en retraiteDiplômée d'un doctorat en sciences de gestion, maître de conférences à la retraite, j'ai adhéré au Parti animaliste dès sa création, le seul parti qui répondait à mes attentes.
Je suis déléguée du Bureau régional Nord-Ouest depuis janvier 2021 et responsable du pôle expertise depuis janvier 2023.
J'ai été candidate aux européennes en mai 2019 puis candidate tête de liste sur la liste autonome "Le Havre animaliste" aux municipales du Havre en mars 2020 et candidate aux législatives sur la 7e circonscription de Seine-Maritime.
Écrivez-lui !
10Guillaume PrevelHauts-de-SeineFonctionnaireConseiller régional Île-de-France du Parti animaliste, élu en juin 2021, je suis engagé dans la protection animale depuis plus de 15 ans. Membre du Parti animaliste depuis son lancement en 2016, je poursuis à mon niveau le combat pour faire avancer les droits des animaux en France. Végétarien depuis l'âge de 15 ans, mon mode de vie actuel me rapproche de plus en plus du véganisme.
Porter la voix des animaux dans le débat politique revêt plus que jamais une importance capitale pour moi, et c'est pour cette raison que je me porte à nouveau candidat pour défendre les couleurs du Parti animaliste.
Écrivez-lui !
11Séverine FigulsLoire-AtlantiqueCheffe et gérante d'un restaurantEn adhérant au Parti animaliste en 2019, je suis entrée en politique.
Depuis juin 2020, je suis élue municipale avec la délégation animale et métropolitaine dans la majorité, à Nantes.
En parallèle, depuis 2016, je suis cheffe et gérante du restaurant Chacha. Un restaurant aux spécialités végétaliennes et végétariennes pour prouver que cette cuisine est gourmande, rassasiante et équilibrée.
Dans une démarche éco-respectueuse, j’ai toujours affiché mon engagement pour protéger le vivant. Les animaux ne parlant pas notre langage, je veux porter leurs voix pour défendre leurs droits.
Écrivez-lui !
12Sylvain ThomasEureInvaliditéConseiller municipal dans l’opposition à Louviers, cela permet de parler de la cause animale et de la souveraineté alimentaire. Il faut faire entendre la voix des animaux et du Parti animaliste. Les animaux sont des êtres sensibles doués d’une certaine intelligence, nous devons vivre en harmonie avec eux et surtout les respecter. Lorsque nous faisons du bien aux animaux, le bien est aussi pour les humains et notre planète. Arrêtons définitivement les élevages intensifs, industriels, les transports d’animaux, l’abandon, les spectacles et toutes souffrances, pour leur bien-être.Écrivez-lui !
13Catherine DehaySeine-Saint-DenisIngénieure écologueJe suis à Montreuil depuis ma naissance, voici 63 ans. Des l’âge de 15 ans, je milite contre toutes les cruautés faites envers les animaux.
Je souhaite défendre les intérêts des animaux, quels qu'ils soient. Chacun d'entre nous tient à sa vie comme chaque animal tient à la sienne. Ainsi, ce sont tous les animaux qui sont concernés et dans tous les domaines où ils interviennent.
Quels que soient les sujets abordés, j’appliquerai les valeurs républicaines, laïques et démocratiques qui sont les garants de la liberté. Soyez sûr que je travaillerai avec mon cœur et ma conscience.
Écrivez-lui !
14Vincent DuquenneNordEnseignant en philosophiePouvons-nous relever les défis qui nous attendent dans un futur proche sans changer notre rapport aux animaux ? Le changement climatique qui s'amorce ne nous laissera bientôt plus le choix. Sur cette question et sur tant d'autres, les animaux ne sont pas un problème, ils sont la solution si nous acceptons de les traiter autrement que nous les traitons actuellement. C'est parce que j'en ai la conviction profonde que je me présente sur la liste du Parti animaliste aux élections européennes.Écrivez-lui !
15Nathalie ThiébautMeuseSecrétaire de circonscriptionAdhérente au Parti animaliste depuis sa création en 2016, candidate aux législatives de 2017 et 2022 parce que la défense de la cause animale doit être portée sur la scène politique pour faire évoluer la loi.
Mon engagement a débuté à l'adolescence et n'a jamais cessé : protection animale, mais aussi protection de la nature et de l'environnement, de la santé publique, engagement dans le milieu sportif aussi. Tout est lié : "On juge la grandeur d'une nation à la façon dont les faibles sont traités". Portons la voix de ceux qui n'en ont pas.
Écrivez-lui !
16Thierry VandeplasscheSommeResponsable contrôle qualitéNe supportant plus les injustices faites aux animaux, j'ai vite compris que le champ politique était le vecteur le plus efficace pour aider les animaux sur du long terme.
J’ai rêvé d’une Europe humaniste, maintenant je l’espère aussi animaliste.
Correspondant du Parti animaliste, référent One Voice dans la Somme, je veux faire évoluer notre société en dénonçant les multiples maltraitances dont sont victimes les animaux. Je me veux force de proposition pour faire évoluer les mentalités et les lois, faire comprendre que respecter tous les êtres sensibles, c’est aller vers un monde meilleur.
Écrivez-lui !
17Audrey TeilletArdècheChargée du bénévolat et de l’administratifActuellement salariée du Parti animaliste, je souhaite porter son programme lors des élections européennes en tant que candidate, comme cela a pu être le cas lors des deux dernières élections législatives. Je crois fermement que, comme l’a prouvé 2017, ce scrutin est porteur d’espoir pour les animaux. Engagée depuis plus de 15 ans au sein de cette cause, j’ai pu œuvrer de différentes manières : études en gestion de la faune sauvage, soigneuse en centre de soin dans différents pays, et activiste de terrain, j’ai souhaité rejoindre le levier politique dès la création du Parti animaliste.Écrivez-lui !
18Romain Van Den BrouckeParisDoctorant en physiqueMon engagement pour les animaux a commencé il y a plusieurs années lorsque j’ai pris conscience de tout ce que subissent les animaux dans notre société. Convaincu de la nécessité de politiser la cause animale, j’ai rapidement rejoint le Parti animaliste. Puis j’ai cofondé le Campus animaliste, son association de jeunesse, dont je suis maintenant coprésident. J’ai par ailleurs eu l’occasion d’être candidat à Paris pour le Parti animaliste lors des dernières élections législatives. Parallèlement à mon combat pour les animaux, je suis doctorant en physique.Écrivez-lui !
19Laurence GoncalvesSeine-et-MarneEnseignante histoire et géographieQui peut supporter qu'en 2024, dans un abattoir en France, des animaux soient découpés encore vivants : plus personne ! La défense animale, le combat de toute ma vie, m'incite donc à me présenter aux élections européennes de juin 2024 pour le Parti animaliste. Convaincue qu'aux côtés d'autres eurodéputés engagés autour de la même cause, je n'aurais de cesse de vouloir améliorer le bien-être des animaux. Écrivez-lui !
20Camille BrunelFinistèreÉcrivainEn dehors du Parti animaliste, la politique est encore prisonnière d'une perception archaïque des animaux, comme des êtres de nature qu'aucune conscience n'habite. Les lois doivent s'adapter à la révolution copernicienne imposée par la découverte des mondes intérieurs des animaux, dont je serai honoré d'être le porte-parole.Écrivez-lui !
21Morgane FrappaVal-d’OiseEtudiante en droitIl est primordial d'imposer l'enjeu de la cause animale dans le débat politique, et dans les débats électoraux. Cause politique comme les autres, la cause animale me semble être un enjeu politique fondamental du XXIe siècle, tant en raison du retard à rattraper en matière de droits des animaux, qu'en raison de son caractère profondément utilitariste : il s'agit d'accorder aussi aux animaux non-humains une place au centre de nos préoccupations sociétales.Écrivez-lui !
22George HomsHaute-GaronneConsultantLa présence animaliste au Parlement européen est essentielle pour l’avenir de l'agriculture française. Nous sommes seuls à oser (im)poser les vraies questions sur la politique agricole et l’impact de l’alimentation sur la santé publique, l’environnement, le climat, les agriculteurs - et sur l’inacceptable souffrance animale.
Mon engagement pour ces élections (et les décennies après), c’est de m’investir à fond au niveau européen pour imposer le Parti animaliste dans le débat et de créer des alliances transpartisanes autour de solutions concrètes pour réussir une vraie agriculture d’avenir.
Écrivez-lui !
23Corinne BrièreMorbihanJuristeJ'ai pris conscience des conditions d'exploitation et de souffrance dans lesquelles vivaient tant d'animaux en France, terre des droits de l'Homme. Juriste et bénévole associative, j'ai alors décidé de m'impliquer également sur le plan politique pour sensibiliser sur le sort de millions d'animaux, visibiliser un électorat sincèrement préoccupé par la condition animale et ainsi, faire pression sur les politiques en place. Écrivez-lui !
24Louis MonnierMoselleResponsable logistiqueMon objectif est simple, faire évoluer les consciences envers la cause animale et imposer sur le devant de la scène politique les notions de droits et de respect que les animaux méritent.
Pour retrouver un équilibre harmonieux et une cohabitation sereine entre tous êtres vivants.
Écrivez-lui !
25Patricia RogierVaucluseConseil en droit du travail - Éducatrice canine / RetraitéeAux Européennes 2019 je découvre le Parti animaliste, deviens bénévole, puis correspondante pour porter, soutenir, au quotidien et au fil des échéances électorales, ses propositions pour une société prenant en considération les autres animaux. Je suis heureuse et fière de vivre l'actuelle campagne comme candidate.
Européenne et animaliste convaincue, mon engagement est clair : défendre les droits des animaux et construire une Europe où la compassion et la responsabilité guident nos actions.
Ensemble, construisons une Europe qui prend soin de tous ses habitants, humains et non humains.
Écrivez-lui !
26Jérôme HirigoyenSeine-Saint-DenisCadre bancaire« La protection de l’animal, c’est au fond le même combat que la protection de l’homme » disait Marguerite Yourcenar. Les intérêts des humains, les intérêts des animaux et par extension ceux de la nature sont intrinsèquement liés. C’est pour ces raisons que je me présente sur la liste du Parti animaliste pour les élections européennes, car il n'y a pas de terre vivable sans tenir compte des animaux !Écrivez-lui !
27Catherine HélayelEureAncienne AvocateAncienne chargée de cours en droit civil à l’Université de Paris I, ancienne juge de proximité, conférencière, avocate durant 30 ans, autrice.
Cofondatrice de l’association Animal Justice et Droit.

Soutien de la première heure du Parti animaliste, ancienne coprésidente et porte-parole du Parti animaliste, je consacre tout mon temps libre, depuis des années, à la cause animale.
Écrivez-lui !
28Claude GrebilSommeRetraitéJe suis candidat aux élections européennes car j'estime qu'il est primordial de faire entendre la voix des animaux et de les défendre sur le plan politique.
Face à toutes les formes de maltraitance, qu'elles soient vis-à-vis des animaux de compagnie, des animaux d'élevage, de la faune sauvage, etc.
Il est temps de comprendre que les animaux sont capables d'avoir des sentiments au même titre que les humains.
Écrivez-lui !
29Sabine BillardNordCoordinatrice de développement socialEngagée de longue date pour les animaux auprès de diverses associations, suppléante pour le Parti animaliste lors des législatives de 2022 et depuis correspondante du parti pour le Nord, je souhaite apporter ma pierre à l'édification d'une législation européenne intégrant les intérêts propres des animaux. Comme nous, les animaux ont une vie émotionnelle. Ils sont capables de ressentir plaisirs et souffrances, tant sur le plan physique que psychique. S'ils peuvent souffrir comme nous, ils ont le droit d'être protégés comme nous.Écrivez-lui !
30Samuel BresseAinFormateurJe suis un humaniste qui pense que la façon dont une société traite les animaux, témoigne de la qualité de cette société.
Les animaux sont des êtres sensibles, qui manifestent des formes d'intelligence et d'affection pour les humains.
Je veux être la voix de ceux qui n'en ont pas.

Pour notre santé, refusons les élevages intensifs qui font souffrir les animaux, et qui sont vecteurs de zoonose, ces maladies infectieuses des animaux vertébrés qui se transmettent à l'être humain.
Pour initier ce changement, une candidature du Parti animaliste m'apparaît indispensable.
Écrivez-lui !
31Souad AmidouVal-d’OiseComédienne - Chanteuse - Autrice - Metteure en scèneLe sort des animaux est une préoccupation majeure pour moi, tant par souci de justice et d'équité, que pour des raisons écologiques. Être animaliste, c'est être humaniste : en effet, pour protéger les animaux, il faut préserver leur environnement. Si l’on préserve l’environnement des animaux on protège le nôtre. Les élections européennes sont une opportunité de porter les valeurs animalistes à l'échelle internationale. Que les animaux bénéficient des mêmes droits à la vie que les humains est mon objectif politique.
Écrivez-lui !
32Bruno BattailDordogneJournalisteMilitant pour des associations de défense des animaux depuis environ 10 ans, j'ai décidé de porter leurs voix sur le terrain politique. Candidat aux législatives de 2022, j'ai choisi de poursuivre cet engagement pour les européennes.
Parce qu'aucune vie sur Terre n'est supérieure à une autre. Parce qu'ils ont une sensibilité, une conscience, une intelligence. Parce qu’ils ressentent des émotions, parce qu’ils veulent vivre. Comme nous.
Ils sont le cœur de nos vies, le cœur de la Nature, le cœur d'une société apaisée. Avec eux, prenons le chemin vers le vivre-ensemble. Avec le Parti animaliste.
Écrivez-lui !
33Valentine LabourdetteParisJuristeJuriste en droit de l’environnement de formation, je suis engagée pour les animaux depuis plusieurs années. J’ai par exemple rédigé divers rapports et articles en droit animalier. Sur le terrain politique, après avoir participé à la création du Campus animaliste, que j’ai coprésidé pendant deux ans, je suis désormais en charge de l’élaboration du programme du Parti animaliste pour les élections européennes. Écrivez-lui !
34Laurent SimonpietriSeine-et-MarneRetraité - Ingénieur informatiqueVers 30 ans, j’ai commencé à me soucier du bien-être des animaux domestiques, sauvages et d’élevages. Je suis militant actif dans la protection animale depuis 2010.
Ma priorité, stopper immédiatement les effroyables souffrances dans ces monstrueuses chaînes des élevages intensifs. Aider les éleveurs à régler leurs dettes et à se reconvertir.
La sauvegarde de l'humanité en dépend.
L'élevage étant une des principales causes du réchauffement climatique.
Des eurodéputés animalistes sont indispensables pour changer les lois en faveur des animaux.
Écrivez-lui !
35Céline SauviniatCorrèzeEncadrante de proximitéAyant grandi dans la campagne corrézienne en contact avec le milieu agricole, j’ai pu me rendre compte de la manière dont les animaux sont traités. C’est pourquoi je me suis investie depuis de nombreuses années dans la cause animale. D’abord dans le monde associatif, puis en me présentant comme candidate pour le Parti animaliste lors des élections législatives de 2022. Je crois que le regard porté sur les animaux par la société changera grâce aux politiques en leur faveur, particulièrement au niveau de l’Union européenne.Écrivez-lui !
36Damien ClaudelHaute-SavoieResponsable communication et marketing digitalChaque élection nous offre la chance de nous poser des questions sur notre société, son évolution et tous les êtres vivants qui la constitue.
Un nombre croissant d’animaux sont toujours ignorés, exploités et injustement différenciés entre certains qui ont des droits et d’autres pas. L’Europe est un cadre de dialogue où toutes les sensibilités doivent pouvoir s’exprimer. Je souhaite contribuer à élargir nos considérations au-delà de la seule espèce humaine, pour un avenir plus digne et durable.
Écrivez-lui !
37Marlene Latrille HerediaRhôneCollaboratrice de notaireEngagée depuis 2019 au sein du Parti animaliste, tête de liste en 2020 aux élections municipales et métropolitaines du Rhône en faveur des animaux, je suis candidate aux élections Européennes afin de porter les valeurs de ce beau parti, pour que l'intérêt et le droit à la vie de tous les animaux soient pris en compte, reposant sur la compassion et une société plus éthique en faveur des animaux.
Je m'engage pour représenter la voix des sans voix.
Écrivez-lui !
38Jérôme DumartyIngénieurLa question animale reste marginale dans la société ainsi que dans la sphère politique. Il est absolument nécessaire d’avancer rapidement sur cette question, pour les animaux d’abord, mais aussi pour la planète et pour la santé.
L’échelon européen est incontournable pour mener une action efficace sur la condition animale, notamment en réformant radicalement le food system à travers la PAC et les traités internationaux.
Je suis engagé depuis près de trente ans dans la cause animale, et c’est tout naturellement que je me propose de défendre les idées du Parti animaliste au Parlement européen.
Écrivez-lui !
39Corinne DelaporteLoiretJuriste immobilierDès mon enfance, j'ai été bouleversée par la vision d’une corrida et d’une émission sur l'utilisation des animaux dans le cadre d’expérimentations. Je m’étais alors promis que je me consacrerai, plus tard, à la défense des animaux.
C’est ce que je fis en militant avec l’association One Voice puis en devenant bénévole dans une SPA.
Convaincue de la nécessité de l’action politique pour améliorer significativement la condition des animaux, j’ai rejoint en 2022 le Parti animaliste, le seul parti capable de répondre pleinement à mes attentes en ce domaine. J’ai adopté 2 chats et 1 chienne.
Écrivez-lui !
40Daniel ComboBouches-du-RhôneArchitecte - UrbanisteDès l'enfance j'étais sensible à la souffrance de mon entourage et notamment des plus vulnérables dont les animaux font partie. Hélas, l'éducation, la culture et la société nous masquent leurs souffrances liées à nos activités anthropocentrées.
Aujourd'hui, je souhaite voir s'opérer une transition qui respecterait les animaux pour ce qu'ils sont, des êtres sentients que nous faisons souffrir, et c'est pour cela que j'ai rejoint le Parti animaliste.
Je suis convaincu que le respect des animaux n'apportera que des effets positifs à tous les êtres vivants.
Écrivez-lui !
41Marion BigoinParisÉtudianteConvaincue du rôle central que joue l'Union Européenne pour améliorer notre relation avec les autres animaux, dans la loi comme dans les mœurs, je me présente aux élections européennes pour le Parti animaliste. Le Parlement européen est à l'origine de lois ambitieuses et libératrices pour les animaux (sur le transport des animaux d'élevages, sur le trafic de la vie sauvage), un travail à poursuivre et renforcer. J'entends ainsi faire rayonner le programme du Parti animaliste au niveau européen, et inciter la Commission à publier les réglementations sur lesquelles elles s'étaient engagées.Écrivez-lui !
42Patrick CharronIsèreJuristeLes élections européennes de 2024 sont une occasion importante pour prendre en considération l’intérêt de tous les animaux. Un animal est un être qui souffre et il convient de le protéger par une réglementation générale. C’est pourquoi je suis candidat du Parti animaliste pour défendre la cause des animaux vitale pour les humains, leur santé, et l’environnement. Écrivez-lui !
43Alice PjieMeurthe-et-MoselleÉtudiante à Sciences PoÉtudiante à Sciences Po sur le campus de Nancy, je souhaiterais, à travers mon projet professionnel, œuvrer politiquement pour la cause animale au sein de l’Union européenne. Cofondatrice et coprésidente du Campus animaliste, l’association de jeunesse du Parti animaliste, je suis engagée dans la cause animale depuis 7 ans. Écrivez-lui !
44Denis SchmidVaucluseRetraité en activitéEn 2014, je découvre le sort des animaux d’élevage. Devenu aussitôt végétalien, je milite pour L214 dont je crée l’antenne d’Avignon. En 2019, je crée le Collectif Vauclusien de Protection Animale.
En 2017, je m’engage aux côtés du Parti animaliste. Candidat aux législatives 2017 et 2022, européennes 2019 et municipales 2020 (l’une des 9 listes autonomes présentées par le PA).
Membre fondateur de Loger Jeunes Vaucluse, qui accueille des personnes en voie de réinsertion.
Je sais la nécessité d’un engagement sur la durée, l’importance du Parti animaliste et le levier que constitue l’Europe.

Écrivez-lui !
45Corinne MartinPas-de-CalaisFormatriceFormatrice en management, responsable d’un centre de formation en comportement canin, je forme des professionnels qui apportent une vision du chien basée sur des connaissances éthologiques de l’ensemble du monde animal. Plus j’avance en ce domaine, plus l’évidence des liens qui nous unissent est marquante, et plus l’absence de respect des animaux rend notre humanité vulnérable.
Je m’investis dans cette volonté de faire évoluer la connaissance et le respect, autant pour les animaux que pour les humains.
Le Parti animaliste portera cette vision lors des élections européennes.
Écrivez-lui !
46Frédéric DuboucherVal-de-MarneEducateur sportifFaire évoluer notre rapport aux animaux est incontournable si nous voulons bonifier notre société et relever les défis colossaux qui s’érigent à notre encontre. Permettez-vous d’avoir un impact significatif sur l’élaboration de politiques qui favorisent le bien-être des animaux, protègent notre planète et notre avenir, en votant Parti animaliste aux élections européennes !Écrivez-lui !
47Geraldine PigaultHéraultJournaliste et doctorante en histoireEngagée en faveur d'une société plus juste envers les animaux, plus juste envers l'environnement, je suis naturellement candidate au sein du Parti animaliste. Les prochaines années seront déterminantes pour protéger tous les êtres vivants. C'est un devoir et un effort collectif.Écrivez-lui !
48Antoine de ScorrailleParisAdjoint exécutif (intelligence artificielle)Comme nous, les animaux ressentent. Comme nous, les animaux souffrent. Nous, animaux politiques, avons le choix vital de le leur épargner. C'est pourquoi moi, candidat du Parti animaliste pour les élections européennes, me présente devant vous en ces mots.

Mon engagement a débuté en 2022, candidat aux législatives poussé alors par la nécessité de protéger ceux qui souffrent en silence. Depuis, missionné correspondant de Paris pour le parti, j'ai été témoin de la force de notre engagement collectif.
Écrivez-lui !
49Servane PaterHaute-GaronneÉtudianteParce qu'il est grand temps de considérer tous les êtres sensibles, les élections européennes apparaissent comme un levier d'action efficace et nécessaire. Le Parti animaliste est celui qui propose le programme le plus ambitieux pour les animaux, dont les intérêts sont jusqu'à présent complètement négligés. Je suis candidate afin de porter ses valeurs et d'engager le débat sur les problématiques qu'il soulève.Écrivez-lui !
50Laurent LeturqueNordResponsable service clientJe me suis engagé au Parti animaliste car c’est la seule formation transpartisane qui porte le projet d'une société respectueuse de la planète et de tous ses habitants (humains et animaux).
Pour relever les problèmes environnementaux (pollution liée à l’agriculture intensive, utilisation des pesticides…) et sociétaux (santé…) actuels, il faut des décisions courageuses, prises au niveau de L’Europe. Le vote animaliste va dans ce sens !
Écrivez-lui !
51Anaëlle TaddeiIsèreCheffe de projet informatiqueIl est difficile d'imaginer qu'encore aujourd'hui, la condition animale en France et en Europe est un sujet laissé de côté. De plus en plus de citoyens prennent conscience que nous devons protéger la Terre sur laquelle nous vivons ainsi que ceux avec qui nous la partageons. Je me présente avec le Parti animaliste car c'est le seul à porter complètement la voix des animaux. Le seul qui, quoi qu'il arrive et quel que soit le débat, portera la voix des animaux, la voix de ceux qu'aucun autre politique n'écoute.Écrivez-lui !
52Alexandre GodardRhôneProfesseur des écolesJe milite depuis plus de 15 ans en faveur des animaux et de leur bien-être. Il était naturel pour moi de m'engager en politique afin que la prise de conscience initiée sur le terrain par les différentes associations se matérialise par des avancées significatives dans les législations nationales et européennes. Ainsi que de nombreux progrès ont été obtenus pour rendre le monde plus juste pour tous les êtres sensibles, il est temps que les politiques se saisissent d'un sujet trouvant un écho grandissant chez nos concitoyens français et européens et je suis déterminé à y participer.Écrivez-lui !
53Liliane DelwasseHauts-de-SeineJournaliste - ÉditeurLa souffrance animale m'est insupportable. Que ce soit envers les animaux de compagnie ou d'élevage. Comment peut-on martyriser ces êtres vulnérables et innocents ? Par ailleurs la survie des espèces menacées est pour moi une priorité. Nous ne voulons pas d'une planète appauvrie peuplée de robots et de machines.Écrivez-lui !
54Emilien Cousin-HamelalIndre-et-LoireCadre SNCFNous devons nous engager en politique pour porter la voix des animaux. Voter Parti animaliste c'est enclencher un début de changement de paradigme. En tant que militant de longue date pour la cause animale, je m'engage à être le porte-voix des militants et des associations pro animaux. Écrivez-lui !
55Chadia BailetAlpes-MaritimesCommerciale relations clientsJe suis candidate aux élections européennes sur la liste du Parti animaliste car c'est le seul parti fédérateur autour de la cause animale.

Comme vous, je suis révoltée par la cruauté dont ils sont trop souvent victimes : élevages intensifs, expérimentation, chasses, abandon...
Les animaux ne sont pas des objets ou des marchandises et nous avons des devoirs envers eux.
C'est pourquoi je me bats pour une Europe qui les protège enfin !
Écrivez-lui !
56Christophe BlanckaertPas-de-CalaisVétérinaireChaque jour, l’actualité nous rappelle les relations étroites entre la santé des Humains, des animaux, et de l’environnement. Les maladies d’origine animale et la qualité de l’alimentation sont des domaines que je connais très bien. Vétérinaire depuis 30 ans, je suis engagé auprès de plusieurs associations de protection animale. J’ai naturellement rejoint le Parti animaliste dont je partage totalement les valeurs. Il est urgent que le monde politique prenne conscience de la place des animaux dans notre société. L’Europe est un levier essentiel pour ce changement que je souhaite porter.Écrivez-lui !
57Régine Harray CohenOiseProfesseur des écolesJe me présente sur la liste du Parti animaliste pour réparer la grande injustice et les souffrances imposées quotidiennement aux animaux.
La politique européenne est source d'avancées pour ces grands oubliés.
Correspondante et ancienne candidate aux élections législatives, je suis engagée dans ce combat depuis de nombreuses années : interventions en forêt contre la chasse, protection des animaux de compagnie, végétalisation de l'alimentation...
Il n'y aura pas d'avenir sur notre terre sans les animaux.
Écrivez-lui !
58Karl-Henri VoizardTarnMaître de conférences de droit publicMa sensibilité à l'égard des animaux est ancienne. Elle est devenue politique lorsqu'en échangeant avec mes proches, j'ai pris conscience que nous partagions ce même respect pour l'animal mais que tout était fait pour nous voiler la face sur sa souffrance au quotidien.

Il est de notre responsabilité d'ouvrir les yeux collectivement, d'adopter pour les animaux ce regard de bienveillance qui nous rendra tous beaucoup plus humains.
Écrivez-lui !
59Marie MainvilleBouches-du-RhôneRetraitée militaire de carrière / Presse communication relations publiques à son compteEngagée depuis avril 2017 au Parti animaliste, vegan, il m'apparaît comme primordial de réagir et d'agir face aux mauvais traitements et souffrances injustifiés que vivent et endurent des animaux. Je souhaite que la cause animale soit sérieusement reconsidérée et respectée, que nous assumions nos devoirs et nos obligations envers tous ces êtres vivants et sensibles qui partagent notre monde. Aussi les Européennes représentent l'opportunité et un véritable défi à relever pour faire évoluer la condition animale dans une sphère politique qui l'ignore bien souvent.Écrivez-lui !
60Hugo BidaultPyrénées-OrientalesAuxiliaire vétérinaireDepuis l'âge de 13 ans, je suis passionné par les animaux. Aujourd'hui je m'investis dans la protection des animaux en ayant toujours des projets pour eux. J'ai donc créé une association pour aider les gens en difficulté à nourrir leurs animaux. J'occupe également, en parallèle, la vice-présidence d'une seconde association qui enquête sur la maltraitance animale. Avant le Parti animaliste, la politique ne m'intéressait pas. Depuis que j'ai découvert ses valeurs et son combat, la politique s'est imposée à moi.Écrivez-lui !
61Catherine BryHéraultProfesseurPour défendre au mieux les animaux, victimes dans notre société d'une maltraitance institutionnalisée, il est indispensable que la question du bien-être animal devienne un enjeu politique. Il est temps de nous réconcilier avec le vivant et de faire évoluer les lois pour abandonner certaines pratiques génératrices de souffrance : par exemple, sortir de l'élevage intensif serait un progrès majeur, aussi bien pour les animaux que pour notre planète et pour nous-mêmes. Les animaux aiment et souffrent comme nous. Je suis heureuse de pouvoir porter leur voix lors de ces élections européennes.Écrivez-lui !
62Philippe Le PontPuy-de-DômeRetraitéEngagé pour la protection animale et de l’environnement depuis près de 50 ans, je n’ai jamais cessé de défendre ces causes. D’abord militant syndical, j’ai ensuite rejoint une organisation écologiste. J’ai été élu conseiller régional entre 1992 et 1998 et président de groupe au conseil régional d’Île-de-France. Après mon départ de la région parisienne, j’ai prolongé cette démarche militante en arrivant en Auvergne. Entre 2014 et 2020, j’ai été élu conseiller municipal de Maringues et conseiller communautaire. Je suis aussi très actif dans plusieurs associations de protection animale. Écrivez-lui !
63Laura VandommePas-de-CalaisFonctionnaire territorialeDepuis toujours sensible au sort réservé aux animaux, j'ai eu l'opportunité de m'engager en rejoignant le Parti animaliste en tant que correspondante pour le Pas-de-Calais. J'ai organisé et participé à de nombreuses actions pour défendre les animaux, notamment pour interdire des projets d'élevages intensifs et les combats de coqs. En 2022, j'ai été candidate lors des élections législatives dans la 8e circonscription du Pas-de-Calais. Également déléguée pour le Bureau régional Nord-Ouest, en 2024 je souhaite poursuivre mon engagement à l'occasion des élections européennes.Écrivez-lui !
64Alexis VillanuevaHaute-GaronneIngénieur informatiqueJe suis né et j'ai grandi à Tarbes, dans les Hautes-Pyrénées.
Titulaire d'un master en sciences du sport, je me suis reconverti et j'occupe aujourd'hui un poste d'ingénieur en informatique à Toulouse.
J'ai été correspondant de la Haute-Garonne et je suis actuellement délégué régional du bureau Sud-Ouest.
Écrivez-lui !
65Françoise Benoit-LizonVarInfirmièreC'est une évidence et une priorité pour moi de faire avancer la cause animale dans notre pays. Je n’ai pas hésité à m’investir avec fierté au Parti animaliste dont je suis déléguée de la région Sud-Est.
Je suis convaincue que la condition animale doit faire partie des enjeux européens pour notre avenir. Je veux porter sur le devant de la scène politique le droit des animaux et le respect qu’ils méritent.
Donnons-nous les moyens pour atteindre notre objectif de 4 à 5 eurodéputés.
Écrivez-lui !
66Jean-Pierre BaraccoVarRetraité (infirmier)C'est avec un engagement politique que l'on peut faire changer les choses. Il est important d'interdire les transports d'animaux, l'élevage intensif, les abattoirs. Interdire les zoos, les cirques et légiférer pour qu'il soit interdit de vendre et transférer des animaux à l'étranger. Interdire la chasse et dans un premier temps la chasse à courre et les chasses en enclos. Durcir les peines en cas de maltraitance sur les animaux de compagnie. Interdire la corrida. Interdire l'expérimentation animale et développer d'autres alternatives. Je souhaite que soit créé un ministère de la condition animale.Écrivez-lui !
67Virginie ChauchoyNordEmployée au Parti animalisteLe travail de sensibilisation mené par les associations a fait progresser l’opinion publique sur notre relation avec les autres animaux. Je suis convaincue que la politique est la voie pour concrétiser ces avancées sociétales. Les élections européennes représentent l’occasion d’obtenir des représentants compétents pour faire évoluer les législations vers un monde meilleur pour tous ses habitants. Après une carrière de professeur, je me consacre aujourd’hui entièrement à la cause animale en tant que bénévole et salariée et suis prête à défendre mes convictions.Écrivez-lui !
68Franck DelalandeEssonneTechnicien bureau d'études génie climatiqueAbattoir, élevage intensif, transport, expérimentation, abandon, chasse-loisir, trafic d’animaux, cirque... combien d’animaux sont soumis, maltraités, exploités, exhibés, persécutés en toute impunité, dans l’indifférence générale ? Des millions, en fait, chaque jour. Aveuglé par notre égocentrisme, notre rapport avec l'animal reste spéciste, méprisant, indigne et met en danger la pérennité même de l'humanité.
Changeons de paradigme. N'occultons plus la maltraitance animale et légiférons. Élargissons notre considération morale aux animaux, pour une société plus digne et pour un avenir meilleur.
Écrivez-lui !
69Gwenola BourielIlle-et-VilaineProfesseure de philosophieIl est grand temps selon moi que les défenseurs des animaux entrent dans l'arène politique. L'objectif est de défendre l'intérêt de ces millions d'individus qui subissent enfermement, mutilation, engraissement et que l'on tue. Sans parler de la chasse, loisir consistant à prendre une vie pour le plaisir, des abandons des animaux, etc.
Il est également important de répondre aux besoins de la majorité des Français qui considèrent que la question animale est cruciale, qui condamnent fermement l'élevage industriel et sont préoccupés par ses conséquences désastreuses sur la santé et l'environnement.
Écrivez-lui !
70Pierre-Alexandre GuesdonSeine-MaritimeArchéologueIl y a urgence à changer notre relation aux autres animaux, pour eux et aussi pour nous. Des élus animalistes sont nécessaires pour défendre de façon la plus juste les intérêts de tous au Parlement européen. C’est la raison pour laquelle j’ai décidé de m’engager sur la liste menée par Hélène Thouy. Faisons évoluer notre société, comme nous l'avons toujours fait !Écrivez-lui !
71Agnes RystMancheChef de projet européenCandidate à la députation sur la Manche en 2022 pour le Parti animaliste, je soutiens plusieurs associations protectrices.
Gestionnaire en financements européens, j'ai une bonne connaissance institutionnelle et une expérience de terrain de l'Europe.
La législation, les politiques et le budget européens doivent évoluer en faveur des animaux. Un plan d'action incitatif pour les États membres doit être mis en œuvre en urgence. Je suis convaincue que l'Europe est le bon niveau pour construire un autre avenir pour les animaux.
Écrivez-lui !
72Sébastien BillardNordResponsable SEOLes animaux, qu'ils soient d'élevage, sauvages ou liminaires forment une immense population d'individus, exposée aux pires formes d'injustice. Les torts que nous leur causons sont largement ignorés ou minimisés. En mettant mon énergie au service de la cause animale, j'entends œuvrer pour les animaux comme pour les humains : car c'est élever l'homme que de promouvoir la compassion pour les êtres sentients. L'animalisme est un humanisme !Écrivez-lui !
73Ariane MartinBas-RhinAvocatÀ l'heure où les scientifiques s'accordent à reconnaître la sentience animale, je suis convaincue, en tant qu’avocate, que le droit européen doit évoluer pour prendre en compte les attentes de notre société concernant les êtres sensibles. Les pratiques actuelles sont sources de grande souffrance animale, et ne doivent pas perdurer. Tous ensemble, nous avons le pouvoir de faire évoluer le droit européen.Écrivez-lui !
74Frédéric MesguichLoire-AtlantiqueChef de projet WebNous avons constaté à de maintes reprises que les intérêts les plus élémentaires des animaux étaient sacrifiés dès lors que des intérêts économiques étaient en jeu. Changer les règles au niveau Européen permet de grandes avancées, telles que la fin de l'élevage en cage, tout en ménageant nos producteurs contre une concurrence déloyale. Nous souhaitons œuvrer à apporter un peu plus de compassion envers les animaux et avons besoin de votre aide pour porter leur voix là où elle sera le mieux entendue. Écrivez-lui !
75Frédérique SallinenHauts-de-SeineCadre de gestionJe me présente aux élections européennes pour faire progresser la condition animale sur de nombreux aspects. Le transport d'animaux vivants est source de grandes souffrances, comme les élevages et l'abattage. Je souhaite également lutter contre la corrida, la chasse à courre, le piégeage.Écrivez-lui !
76Didier RolsOiseAgent sûreté ferroviaire SNCFJ'ai toujours été au contact des animaux.
Les sévices envers tous les animaux m'affectent.
L'élevage intensif, la captivité, les chasses et toutes les autres pratiques qui engendrent des souffrances animales, qui impactent négativement la nature et font prendre des risques pour notre santé, doivent finir par être prises en compte.
Pour cela il faut amener ces questions au moment des arbitrages européens, et peser de plus en plus parce qu'ils le méritent et qu'on ne doit plus l'ignorer.
Je veux porter la voix de ceux qu'on n’entend pas.
Écrivez-lui !
77Malika SaicheLoire-AtlantiqueAvocatMon engagement envers les animaux date de mon enfance. À 10 ans, j'ai décidé de devenir végétarienne et les gens me prenaient alors pour une originale. 45 ans plus tard, je me présente sur la liste du Parti animaliste qui défend bec et ongles la cause de tous les animaux, dessine un nouveau modèle de vivre, en harmonie avec les autres êtres vivants.
Me présenter sur la liste du Parti animaliste représente l'aboutissement de mon combat contre l'exploitation du monde animal aux fins de profit, de simple divertissement ou d'expérimentation.
La loi évolue et en tant qu'avocat je m'en félicite.
Écrivez-lui !
78Cédic OthilyPuy-de-DômeConsultant en informatiqueAuvergnat d’adoption, j’ai 53 ans et je suis chef d'entreprise dans le domaine de l'informatique. Je suis engagé en politique depuis plusieurs années dans la cause animale. Je suis convaincu que ce combat est l'enjeu sociétal de ce siècle. L'amélioration de la condition du vivant est l’alternative antispéciste nécessaire pour un partage raisonné de la biosphère.
Dans cette stratégie l’Europe est un point essentiel du combat normatif incontournable pour changer nos modèles sociétaux.
Écrivez-lui !
79Agnès BoilletOiseInfirmière urgentiste / smuriste (retraitée)Depuis toujours, une sensibilité particulière pour les animaux et la nature m'anime. Après une carrière professionnelle au service de l'humain et de la santé, j'ai décidé de m'engager pour le Parti animaliste.
Il représente l'espoir de voir disparaître toutes les souffrances endurées chaque jour par de milliers d'animaux : élevages intensifs et industriels pour la viande, expérimentation animale, transports d'animaux vivants, corrida, chasse...
Je suis convaincue que le terrain politique permettra qu'enfin toute la souffrance qui rythme la vie de millions d'animaux cesse enfin.
Écrivez-lui !
80Henry-Jean ServatBouches-du-RhôneJournaliste - ÉcrivainJe reste bouleversé par les ignominies que j'ai vu infliger aux animaux dans mon enfance. Né à proximité de la Camargue, j'ai assisté à des corridas (où je n'étais pas emmené par mes parents) et à quantité d'activités faisant souffrir les animaux. Je ne m'en amusais pas, bien au contraire et, bouleversé par tant de souffrances infligées à des toros et aussi à des chevaux, je me suis juré de me battre pour faire cesser ces horreurs. Je me bats donc pour cela depuis toujours et pour longtemps, depuis longtemps et pour toujours. Pour cela et pour tout ce qui concerne la détresse animale.Écrivez-lui !
81Amélie GuilbertSartheDesigner-ArtistePortée par la cause animale, j'ai choisi de m'engager pour défendre les intérêts des animaux et ceux des humains.
Avec le Campus animaliste, j'ai créé un groupe local dans la ville du Mans pour mener des actions en faveur des animaux. Depuis plusieurs années, j'œuvre avec un cabinet de conseil associatif pour favoriser la cohabitation harmonieuse entre les humains et les oiseaux.
Designer-Artiste engagée dans les enjeux sociaux et territoriaux, je souhaite mettre mon expertise au service d'une ville inclusive, où la présence animale est prise en compte dans la conception des espaces publics.
Écrivez-lui !
logo-parti-animaliste-blanc

Le Parti animaliste est un parti politique monothématique et transpartisan, dédié à la cause animale. Animé par un désir de justice et de progrès, il promeut une évolution de société qui prend en compte les intérêts des animaux et qui repense la relation entre les animaux et les humains.

medaillon-smartphone

S’inscrire à la lettre d’information du Parti animaliste, c’est apporter son soutien aux animaux en politique, pour qu’enfin les lignes bougent. En vous inscrivant, vous restez informés de nos différentes campagnes et actions et pourrez, si vous le souhaitez, rejoindre un mouvement citoyen structuré et ambitieux pour changer le sort de millions d’animaux.

Nous suivre

Inscrivez-vous à notre lettre d’information et recevez par mail l’actualité du Parti animaliste :




En renseignant votre code postal vous pourrez recevoir l’actualité nationale et celle de votre région. Pour l’étranger, saisir “99999”.
Pour recevoir uniquement l’actualité nationale, laissez le champ vide.

Le Parti animaliste utilisera les informations fournies dans ce formulaire pour vous informer par email de son actualité et des informations relatives à son activité. Vous pouvez changer d’avis à tout moment en cliquant sur le lien de désinscription situé en bas de chaque email que vous recevez de notre part, ou en nous contactant. En cliquant ci-dessus pour soumettre ce formulaire, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à ces termes. Nous utilisons MailChimp comme plateforme de marketing automatique. En cliquant ci-dessus pour soumettre ce formulaire, vous acceptez que les informations que vous fournissez seront transmises à MailChimp pour être traitées conformément à leur politique de confidentialité et leurs conditions d’utilisation.