Tribune contre l’arrêté préfectoral autorisant l’abattage de renards en Seine-Maritime
30 juillet 2020
Après avoir présenté des listes autonomes 100 % animalistes aux élections municipales et avoir conclu des alliances ambitieuses, le Parti animaliste a obtenu ses premiers élus !
Nos élus œuvrent chaque jour au sein de leur municipalité afin d’obtenir des avancées concrètes pour les animaux.

À Montpellier :

– Vote d’un vœu appelant à une interdiction des cirques avec animaux et installation du cirque sans animaux, les Bouglione.

– Un menu végétarien tous les jours dans les écoles dès le 4 janvier 2021, en plus de la pérennisation du repas végétarien hebdomadaire pour tous. 

– Résiliation des autorisations de permis de chasse sur les terrains de la municipalité.

À Melun :

– Recours auprès du tribunal administratif suite à l’autorisation préfectorale d’organiser des battues pour réguler la population de sangliers pendant le confinement. 

– À compter du 1er janvier, lundis verts dans les cantines scolaires, mercredis verts dans les crèches, en plus de l’alternative végétarienne hebdomadaire.

– Vœu en faveur d’une réglementation nationale interdisant les cirques avec animaux sauvages et domestiques. 

Nantes :

– Deux repas végétariens par semaine dans les cantines en plus d’une option journalière. 

Boulogne-Billancourt :

– Obtention du label régional « ville amie des animaux ».

À Fontenay-aux-Roses :

– Vœu pour une interdiction des cirques avec animaux.

– Aide à l’association Chat Trap par l’intermédiaire de subventions et prêt d’un local pour la stérilisation et les soins aux chats errants.

À Paris :

– Dans le 18e arrondissement, deux repas végétariens par semaine seront proposés dans les écoles dès 2021 ! Depuis 2 ans, les enfants scolarisés dans cet arrondissement peuvent manger végétarien tous les jours grâce à une option quotidienne.