Candidats du Parti animaliste pour les élections législatives 2017

Départements

Carte des candidats

Pour trouver votre candidat, vous pouvez consulter cette carte.

01 – Ain

4ème circonscription

  • Olivia Symniacos, 40 ans, Avocate
  • Pour Olivia Symniacos, l’entrée de la cause animale sur la scène politique française est aujourd’hui indispensable. Convaincue que nous sommes arrivés à un tournant important de notre rapport aux animaux, elle souhaite aider à construire la nouvelle ère qui s’amorce avec sa candidature aux législatives.

5ème circonscription

  • Monique Meudan, 61 ans, Infographiste
  • « Faire entendre la voix de ceux qui n’en n’ont pas et peser sur les décisions prises au niveau gouvernemental en ce qui concerne la protection animale, plus nous serons nombreux, plus notre cause sera entendue. »

02 – Aisne

5ème circonscription

  • Françoise Vacca, 53 ans, Directrice départementale adjointe de la protection judiciaire de la jeunesse
  • Ce qui motive Françoise Vacca, c’est le besoin d’agir collectivement, de promouvoir les valeurs et le programme du parti animaliste dans lequel, elle retrouve ses propres convictions. Présenter sa candidature aux législatives, c’est également choisir de pouvoir représenter les citoyens indignés par les traitements réservés aux animaux, conscients de l’interdépendance du vivant et de l’impératif de protection qui les incombe.

04 – Alpes-de-Haute-Provence

2ème circonscription

  • Nathalie Hue-Courtin
  • Investie dans la cause animale depuis de nombreuses années, Nathalie Hue-Courtin souhaite faire prendre conscience de la souffrance animale sous toutes ses formes et ses conséquences.

06 – Alpes-Maritimes

3ème circonscription

  • Isabelle Di Mascio 49 ans, Professeure de Lettres
  • Grâce à sa candidature, Isabelle Di Mascio souhaite permette d’offrir un véritable statut à la défense et à la protection animale. Qu’elle permette de fédérer toutes les voix qui revendiquent des droits et une vie digne pour tous les animaux. Des droits qui doivent être reconnus, inscrits et respectés dans la société, grâce notamment à la politique.

4ème circonscription

  • Jennifer Jossinet Varin, 28 ans, Etudiante
  • Jennifer Jossinet Varin souhaite faire avancer le mouvement animaliste qui, selon elle, est maintenant en marche pour le développement d’un véritable droit de l’animal et son respect dans toutes ses formes. Juriste, elle considère que les animaux doivent être intégrés dans les corpus juridiques au même titre que les Hommes et ainsi bénéficier d’une réelle protection.

5ème circonscription

  • Richard Zanca, 51 ans, comédien
  • Doté d’un profond respect pour toute vie animale, Richard Zanca est en formation de comportementaliste animalier. Grâce à sa candidature, il souhaite faire avancer les droits des animaux, eux qui ne peuvent s’exprimer.

6ème circonscription

  • Frédérique Sajan 29 ans, Moniteur-Educateur
  • Passionnée par les animaux depuis l’enfance, Frédérique Sajan milite pour leur protection et en a fait le combat de sa vie. Sa candidature au Parti animaliste lui permet de continuer son travail de protection.

8ème circonscription

  • Virginie Despeghel, 31 ans, Ingénieure Environnement
  • La candidature de Virginie Despeghel lui permet de sensibiliser sur le respect envers les animaux car pour elle, une société respectable est une société qui respect tout être vivant. Elle souhaite notamment sensibiliser les enfants, qui seront les Français de demain.
  • Lien Facebook

07 – Ardèche

1ère circonscription

  • Claire Calon, 27 ans, Employée de Banque
  • Faire avancer de manière concrète les mentalités et les comportements des hommes vis-à-vis des animaux est une des motivations de Claire Calon. Pour elle, les actions d’information et de sensibilisation auprès des citoyens doivent s’accompagner de mesures politique à l’échelle nationale. Déjà engagée, elle souhaite aller plus loin grâce à sa candidature.

11 – Aude

1ère circonscription

  • Patricia Dandeu, 56 ans, Directrice d’agence Pole Emploi
  • Rendre visible la cause animale et faire avancer les consciences, la prise en compte de l’animal dans nos vies, le débat politique ne doit pas se résumer au chômage et à la croissance; sont les motivations de Patricia Dandeu.

2ème circonscription

  • Pierre Martinez, 37 ans, Voiturier / Bagagiste
  • Pour Pierre Martinez, il est très important d’oeuvre pour un avenir meilleur à tout être vivant quelque soit sa race, animale ou humaine. Il souhaite motiver les prises de conscience grâce à sa candidature.

13 – Bouches-du-Rhône

1ère circonscription

  • Xavier Bonnard, 42 ans, Dirigeant d’entreprise et président de la SPA de Marseille
  • Xavier Bonnard se porte candidat aux élections législatives afin de faire bouger les choses et protéger les animaux (domestiques et sauvages) afin qu’ils soient entendus de manière sérieuse par les élites politiques.

4ème circonscription

  • Cyril Bret 42 ans, Consultant / Chef de Projet
  • Pour Cyril Bret, l’information avec bienveillance, est primordiale pour défendre les animaux. Pour lui, la politique est l’un des moyens à disposition permettant de multiplier les canaux de diffusion et c’est pourquoi il présente sa candidature aux législatives.

8ème circonscription

  • Geneviève Montenero,57 ans, Gérante d’entreprise
  • Geneviève Montenero souhaite porter la voix des animaux – muets pour leur part – au niveau des institutions et inclure ce sujet au débat national grâce à sa candidature.

9ème circonscription

  • Christophe Amouroux, 46 ans, Entrepreneur Jardinier Paysagiste
  • Désireux de défendre les animaux, Christophe Amouroux souhaite pouvoir être la voix des animaux au niveau politique grâce à sa candidature et également rappeler aux politiques déjà en place, l’importance de l’éthique animal.

11ème circonscription

  • Romain Hadjali, 27 ans, Etudiant
  • La question du bien-être animal prend toujours plus de place dans la vie de Romain Hadjali. Il souhaite donner de la visibilité à ces sujets pour faire évoluer les pensées et ouvrir le débat, grâce à sa candidature.

13ème circonscription

  • Marie Mainville, 58 ans, Journaliste
  • « Je souhaiterais que l’on tienne plus comtpe de l’animal est un être vivant et sensible, intimement lié aux humains et qu’il peut apporter beaucoup. J’aimerais faire évoluer les mentalités et changer le regard et la considération sur les animaux et sur les défenses de la cause animale, faire reculer la maltraitance et initier les plus jeunes à une autre vision. »

14ème circonscription

  • Martial Couturier 63 ans, Retraité
  • Sensible à la cause animale, Martial Couturier souhaite continuer son action pour les animaux grâce à sa candidature pour le Parti animaliste.

 

16ème circonscription

  • Catherine Sibert, 61 ans, Rédactrice
  • La cause des animaux est une cause très importante pour Catherine Sibert. Elle considère que malgré de le nombre de voix qui s’élèvent pour la protection des animaux, celles-ci sont trop peu entendues par les politiques. C’est pourquoi elle souhaite présenter sa candidature aux législatives.

17 – Charente-Maritime

2ème circonscription

  • Catherine Deneuve,60 ans, Enseignante
  • Catherine Deneuve est candidate pour le Parti animaliste afin de pouvoir donner une voix à ceux qui n’en n’ont pas.

 

5ème circonscription

  • Audrey Jean, 34 ans
  • Audrey Jean est candidate pour le Parti animaliste afin de défendre le droit des animaux au niveau politique.

21 – Côte-d’Or

1ère circonscription

  • Ghislaine Fallet, 43 ans, Assistante maternelle
  • Sensible à la cause animale Ghislaine Fallet souhaite faire connaitre le Parti animaliste à tous les électeurs afin de faire entendre la voix des animaux jusque dans les campagnes afin de faire évoluer les mentalités.

25 – Doubs

1ère circonscription

  • Kevin Meillet, 27 ans, Vendeur
  • Soucieux de défendre l’intérêt des animaux depuis de nombreuses années, Kevin Meillet souhaite mettre ses compétences au service du Parti animaliste afin de défendre une cause qui lui tient à coeur et qui lui semble capitale pour les années à venir.

2ème circonscription

  • Nadine De Maio, 48 ans, Enseignante
  • Grâce à sa candidature, Nadine De Maio souhaite faire entendre la « voix  » des animaux à travers ceux qui les défendent.

 

5ème circonscription

  • Emmanuel Chabeuf, 50 ans, Cadre commercial chez EDF
  • Emmanuel Chabeuf souhaite défendre ceux qu’il considère comme les « sans voix » à travers sa candidature pour le Parti animaliste et ses compétences. Il souhaite sensibiliser les opinions en agissant à plusieurs niveaux afin de défendre la cause animale.

26 – Drôme

1ère circonscription

  • Joris Barrat, 40 ans, Informaticien
  • La première motivation de Joris Barrat est dans la continuité de celle qui le pousse à militer pour les droits des animaux au quotidien (notamment dans le cadre associatif) : le désir, conjugué avec le sentiment qu’il s’agit d’une obligation morale, de faire son possible pour rendre le monde plus juste envers tous les êtres sensibles, dont font partie les animaux.

27 – Eure

5ème circonscription

  • Karine Ventura, 53 ans
  • « Je suis candidate pour le Parti animaliste pour donner une voix aux sans-voix. Impliquée dans la protection animale depuis de nombreuses années, j’ai « découvert » l’anti-spécisme lors du sauvetage d’un lapin de batterie. Dans la mesure de mes possibilités, j’ai depuis accueilli d’autres animaux de ferme promis à la consommation. J’ai décidé de « prendre mon bâton de pèlerin et d’entrer en Croisade », afin de modifier les mentalités, en particulier par l’éducation et l’information. Pour cela il est primordial de faire évoluer les lois afin que tous les animaux soient enfin considérés comme des êtres sentients et soient véritablement protégés contre tous les abus et dérives. »

28 – Eure-et-Loir

1ère circonscription

  • Pierre Mazaheri, 68 ans, Retraité
  • « Pouvoir faire avancer la cause animale en utilisant une tribune qui porte le discours dans le champ politique. Cela me permettra aussi de ne plus considérer la défense des animaux comme une affaire personnelle, il s’agit d’une prise de position sociale et cela concerne l’humanité en général. Un parti politique a pour objectif de dépasser l’étape de la sensibilisation et d’atteindre des objectifs institutionnels et juridiques. »

29 – Finistère

2ème circonscription

  • Jean-François Labiau, 37 ans, Chef d’entreprise
  • Ecologiste depuis longtemps, Jean-François Labiau souhaite représenter les défenseurs de la cause animale et porter la voix des animaux. C’est sa prise de conscience du spécisme et de l’exploitation animale qui l’ont motivé à présenter sa candidature.

6ème circonscription

  • Bernard Fehringer, 68 ans, Retraité
  • Investi de longue date dans la cause animale, Bernard Fehringer souhaite continuer son action pour les animaux grâce à sa candidature pour le Parti animaliste.

 

30 – Gard

4ème circonscription

  • Thierry Tournaire, 62 ans, Gérant de société
  • Thierry Tournaire présente sa candidature aux législatives afin de faire avancer la cause animale.

31 – Haute-Garonne

1ère circonscription

  • Cecilia Spoerry, 39 ans, Chargée d’affaires
  • Cecilia Spoerry souhaite faire évoluer la société dans sa prise en compte du sort des animaux grâce à son militantisme pour la cause animale mais aussi sa candidature aux législatives.

3ème circonscription

  • Véronique Corchia, 45 ans, Infirmière
  • Véronique Corchia porte sa candidature pour une cause unique, celle de la protection animale dans tous les domaines. Rejoindre le Parti animaliste lui permet de défendre toutes les causes et de porter la voix des animaux au plus haut lieu, afin que des lois soient votées en leur faveur.

4ème circonscription

  • Nina Merciez, 28 ans, Technicienne Systèmes d’Information Géographique
  • Pour Nina Merciez, il est important qu’un maximum de circonscriptions puissent présenter un ou une candidat(e) pour rendre visible la cause animale et éventuellement permettre au Parti de viser les élections européennes. De plus, à l’instar d’autres pays, une représentation du Parti à l’Assemblée lui parait plausible et serait une avancée majeure pour la cause animale.

5ème circonscription

  • Raimon Sabater, 42 ans, Spécialiste Ethique et Conformité
  • Les motivations de Raimon Sabater sont la défense des intérêts de tous les animaux et la lutte contre le spécisme principalement. Grâce à sa candidature, il souhaite contribuer à réduire la souffrance animale, à améliorer leurs conditions de vie, et à les rendre visibles en tant qu’êtres sensibles.

6ème circonscription

  • Julien Holmgren 34 ans, Agent de sécurité
  • Julien Holmgren est passionné par la cause animale et porte sa candidature afin d’améliorer leurs conditions.

 

9ème circonscription

  • Bastien Bouet-Announ 38 ans, Technicien logistique
  • Engagé dans le milieu associatif, Bastien Bouet-Announ considère que les associations ont un pouvoir d’influence mais qui est limité. Pour lui, le Parti animaliste est l’outil pour changer les règles au niveau politique.

33 – Gironde

1ère circonscription

  • Audrey Teillet, 29 ans, Militante Droit des Animaux
  • Active dans plusieurs associations pour la défense des animaux, Audrey Teillet souhaite permettre aux électeurs de pouvoir voter pour la cause animale qu’elle considère trop peu visible dans le milieu politique.

2ème circonscription

  • Hélène Thouy, 33 ans, Avocate
  • Engagée depuis plusieurs années auprès d’associations de défense animale, la voie politique semble à présent impérative pour Hélène Thouy. Il faut parvenir à transcrire les avancées pour les animaux dans des dispositions normatives qui s’imposent et s’appliquent à tous et qui tiennent compte des intérêts des animaux. Il faut aussi montrer aux autres partis et décideurs politiques qu’ils ne peuvent plus longtemps s’exonérer de cette la question animale.

3ème circonscription

  • Danielle Berdoyes, 69 ans, Retraitée
  • Danielle Berdoyes souhaite représenter et défendre la cause animale au sein d’un parti apolitique qui leur est dédiée. Les animaux ont été reconnus par la loi comme des êtres sensibles, trop souvent oubliés dans cette société qui ne leur confère aucune reconnaissance sinon celle de simples objets ayant une valeur marchande aux yeux d’un très grand nombre.

4ème circonscription

  • Daphné Daumand, 31 ans
  • Daphné Daumand souhaite s’investir d’avantage dans la protection des animaux en présentant sa candidature pour le Parti animaliste afin d’améliorer leurs conditions de vie.

6ème circonscription

  • Véronique Silverio, 66 ans, retraitée
  • Véronique Silverio est candidate pour le Parti animaliste afin de défendre le droit des animaux au niveau politique.

7ème circonscription

  • Annie Mennechet, Commerçante
  • Annie Mennechet est candidate pour le Parti animaliste afin de défendre le droit des animaux au niveau politique.

34 – Hérault

1ère circonscription

  • Valérie Garnier, 49 ans, Architecte
  • Valérie Garnier présente sa candidature aux législatives car elle souhaite agir au nom de la cause animale en sensibilisant sur les conditions des animaux.

 

2ème circonscription

  • Eddine Ariztegui, 29 ans, Cadre RH
  • Bénévole pour plusieurs associations, Eddine Ariztegui candidate avec pour objectif de permettre au parti une plus grande représentation aux élections législatives et ainsi faire parler la cause animale.

3ème circonscription

  • Gabriel Mutel, 31 ans, Fonctionnaire
  • Faire porter la voix et le message du parti animaliste, lui permettre d’acquérir une reconnaissance nationale qui lui permettra de devenir un acteur clé des questions animales dans un avenir proche auprès des politiques.

7ème circonscription

  • Magali Richaud, 32 ans, Avocate
  • Pour Magali Richaud, candidater au Parti animaliste, c’est rechercher une meilleure prise en considération de la question animale en politique, en augmentant le nombre de candidats. Et ce afin qu’un maximum de circonscriptions offrent de la visibilité aux idées et aux mesures de celui-ci.

8ème circonscription

  • Laura Andreoletti, 29 ans, Consultante en entreprise
  • La protection animale pour Laura Andreolettu, c’est une cause politique. C’est pourquoi elle souhaite être le porte-parole du Parti animaliste afin de faire prendre conscience au peuple que l’animal comme une entité à respecter.

35 – Ille-et-Vilaine

1ère circonscription

  • Pierre-François Bazin, 35 ans, Commerçant
  • Soutenant la cause animale depuis son adolescence, Pierre-François Bazin a participé à de nombreux évènements pour défendre les animaux et sensibiliser l’opinion publique. Sa candidature lui permet de porter le débat de la place des animaux dans la société et donner à la protection animale, un outil politique.

2ème circonscription

  • Jeanne Richomme, 20 ans, Etudiante
  • Motivée par un désir de déclencher une prise de conscience de la cause animale auprès des citoyens, Jeanne Richomme souhaite se servir de sa candidature pour élever la protection animale en politique et ainsi accroître sa notoriété pour sensibiliser le plus grand nombre.

8ème circonscription

  • Manon Boucand 30 ans, Responsable commercial
  • Manon Boucand est candidate aux législatives afin d’aller plus loin dans la défense animale.

 

37 – Indre-et-Loire

1ère circonscription

  • Mathilde Zicca, 23 ans, Etudiante
  • Mathilde Zicca croit à un avenir meilleur pour les animaux et les relations humains – autres animaux et est convaincue que le Parti animaliste est nécessaire pour faire entendre la voix des animaux.
  • Lien Facebook

42 – Loire

6ème circonscription

  • Ludovic Vaginay, 28 ans, Conducteur de train
  • Pour Ludovic Vaginay, il est impératif d’aller plus loin dans la protection des animaux afin de faire avancer des mentalités sur le respect animal.

 

44 – Loire-Atlantique

1ère circonscription

  • Sarah Frison, 39 ans, Chef de publicité
  • Engagée dans la cause animale depuis plusieurs années, Sarah souhaite que la politisation de ce sujet de société permette de faire avancer notablement et durablement les droits des animaux en France. Son combat principal : les animaux dits « de boucherie ».

2ème circonscription

  • Isabelle Dudouet-Bercegeay, 49 ans, Salariée
  • « Je souhaite porter la voix des Français, toujours plus nombreux, qui, comme moi, considèrent que l’inaction des pouvoirs publics face à la souffrance animale, n’est plus acceptable. Alors même que les scandales se succèdent, il est plus que temps de porter la question animale dans le champ politique. C’est pourquoi, après avoir cofondé le Parti animaliste, je me présente tout naturellement aux élections législatives, dans un esprit de justice et de progrès. »

3ème circonscription

  • Michaël PROTAT, 36 ans, Employé Commercial
  • Depuis l’enfance, Michael est un amoureux des animaux et a toujours défendu leurs droits. Par sa candidature, il souhaite sensibiliser le plus grand nombre à la cause animale : tous les animaux sont des êtres sensibles qui méritent le respect.

4ème circonscription

  • Maud Legeay, 48 ans, Conseiller immobilier
  • Grande amoureuse des animaux, Maud Legeay souhaite s’investir au niveau politique pour protéger les animaux, en sensibilisant les humains a leur souffrance.

 

8ème circonscription

  • Stéphanie Chagnon
  • Stéphanie Chagnon souhaite contribuer à mobiliser et faire entendre une voix altruiste, bienveillante et à diffuser un projet non-violent et respectueux de l’animal, en montrant qu’il est possible et nécessaire de changer de politique en ce domaine.

49 – Maine-et-Loire

2ème circonscription

  • Isabelle Depoorter, 57 ans, Enseignante
  • Interpellée par le sort des animaux, Isabelle Depoorter souhaite aller encore plus loin dans son engagement pour la défense des animaux grâce à sa candidature aux législatives au côté du Parti animaliste.

55 – Meuse

1ère circonscription

  • Nathalie Thiébaut-Lamy, 44 ans, Secrétaire administrative
  • Très investie dans le monde associatif, Nathalie Thiébaut-Lamy est persuadée qu’il faut agir aussi au niveau politique pour faire évoluer la place de l’animal dans la société.

 

56 – Morbihan

1ère circonscription

  • David Vigent, 31 ans, Courtier Immobilier
  • David Vigent a trois missions principales: Démocratiser le débat autour de la considération de l’Animal; défendre les avancées à venir de la condition animale et motiver l’ensemble des partis politiques à prendre des mesures proposées par le Part animaliste.

5ème circonscription

  • Aurore Boisvert, 43 ans, Professeure d’anglais
  • A travers sa candidature, Aurore Boisvert souhaite faire évoluer la société vers un respect de tous les êtres vivants.

 

57 – Moselle

1ère circonscription

  • Beatrice Sieja, 58 ans, Déléguée Médicale
  • Inspirée par les pays européens qui ont déjà un parti animaliste, Béatrice Sieja souhaite approfondir son investissement dans la défense des animaux, grâce à son engagement pour le Parti animaliste.

2ème circonscription

  • Quentin Lachenal, 27 ans, Osthéopathe
  • Militant depuis plusieurs années au sein d’associations de protection animale, sa priorité est celle de l’information complète et objective au public sur la place de l’animal dans la société ainsi que sur les conditions de vie et les besoins primordiaux des animaux. Il pense qu’aucune décision individuelle ne peut être réellement éclairée avant d’avoir réellement conscience de l’impact de nos propres choix et modes de vie et de consommation sur l’Homme et l’animal.

3ème circonscription

  • Maxime Louis, 26 ans, Juriste
  • « J’attends de cette candidature la possibilité de porter et de faire entendre la voix du bien être animal au sein de la société. J’aspire à interagir avec les différents acteurs en lien avec les animaux en vue de faire passer l’idée selon laquelle améliorer la place de l’animal dans notre société, c’est améliorer également la vie de nos concitoyens (agir pour les animaux, c’est agir pour l’homme). »

58 – Nièvre

1ère circonscription

  • Sylvie Cardona, 48 ans, Agent administratif
  • Sylvie Cardona souhaite contribuer à faire évoluer les mentalités sur la question animale, notamment au niveau politique et législatif. A travers sa candidature, elle espère apporter un éclairage nouveau sur le sort des animaux et sortir de la vision utilitariste.

59 – Nord

1ère circonscription

  • Caroline Soualle, 48 ans, Attachée de presse
  • Après plusieurs années d’engagement de terrain, Caroline Soualle a constaté que les associations et bénévoles de la protection animalière avaient un grand besoin d’un appui politique et souhaite intervenir pour influer sur les décisions, la juridiction et la sensibilisation des publics sur la protection animale.

2ème circonscription

  • Virginie Chauchoy, 47 ans, Professeure
  • Virginie Chauchoy souhaite accompagner les changements de comportements individuels et contribuer à la construction d’une société plus respectueuse des droits de tous les êtres vivants humains et non humains. Elle considère que défendre les animaux, c’est défendre la vie sous toutes ses formes.

61 – Orne

1ère circonscription

  • Pascale Aimée Schott, 55 ans, Vétérinaire
  • La candidature de Pascale Aimée Schott au sein du Parti animaliste est l’occasion pour elle de défendre une cause qui lui tient à coeur. Vétérinaire de profession, elle a vu la souffrance animale tout au long de sa carrière et souhaite aller plus loin dans son engagement pour le bien être animal.

63 – Puy-de-Dôme

1ère circonscription

  • Elena Fourcroy 19 ans, Etudiante en école d’ingénieur agronome
  • Elena Fourcroy est passionnée de politique et sympathisante de la cause animale depuis longtemps. Sa candidature lui permet d’allier son intérêt pour la vie politique et son soutien à la cause du Parti animaliste afin de continuer à faire évoluer les choses.

65 – Hautes-Pyrénées

1ère circonscription

  • Quentin Caulliez, 23 ans, Etudiant
  • Quentin Caulliez souhaite porter la voix des animaux et faire évoluer la société pour que ces sujets fassent parti du quotidien des politiques, sensibiliser les français à la cause animale grâce à son engagement au côté du parti animaliste.

2ème circonscription

  • Sabrina Verdier, 45 ans, Employée
  • A travers sa candidature, Sabrina Verdier souhaite sensibiliser la société sur le respect de la vie sous toutes ses formes, afin de faire prendre conscience aux gens qu’un animal, aussi petit soit-il, est un être sensible.

66 – Pyrénées-Orientales

1ère circonscription

  • Emmanuel Cousty, 44 ans, Professeur de Mathématiques
  • « Faire passer le message sur la nécessité de prendre enfin en compte les animaux comme des êtres sensibles, intelligents, sociables et doués de sensibilité. Faire passer un message dans les droits et DEVOIRS des propriétaires. Mettre l’état face à ses responsabilités concernant les animaux possédant un statut ‘Libre’ ou ‘Errant’. »

67 – Bas-Rhin

1ère circonscription

  • Marie-Françoise Hamard 70 ans, Diplomate retraitée
  • « Il me semble que ce serait l’aboutissement heureux et naturel d’un souhait qui me tient à coeur : la défense d’une cause nationale, indépendante de toute tendance politique, qui en vaut la peine et qui requiert le concours de personnes engagées et convaincues. Prêter ma voix et apporter mon soutien à ceux qui n’ont pas la parole et ne peuvent se défendre est une puissant motif d’engagement. »

2ème circonscription

  • Selen Ayyildiz 26 ans, Etudiante
  • « Mon amour envers les animaux, qui ne peuvent eux se défendre, porter plainte et crier à l’aide. Nous nous devons en tant qu’être humain capable, de les écouter et de les prendre en considération. Ce n’est pas une question de vous ou de moi, il est juste question d’eux. Ce n’est pas de l’égoïsme, ni une haine envers les humains qui me pousse à les protéger mais juste du bon sens. »

3ème circonscription

  • Julie Roesch, 33 ans, Responsable de Projet
  • Désireuse d’aller plus loin dans son engagement, Julie Roesch est convaincue que la législation doit évoluer pour assurer la protection et la dignité des animaux. Elle souhaite faire évoluer les mentalités et faire prendre conscience des ravages de la surconsommation et des incohérences du système sur la question animale.
  • Lien Twitter   Lien Facebook   Lien Instagram

68 – Haut-Rhin

1ère circonscription

  • Fabien Badariotti, 40 ans, Enseignant
  • Fabien Badariotti veut faire entrer la cause animale dans les débats politiques et publics grâce à son engagement politique aux côtés du Parti animaliste mais également grâce à l’éducation et formation.

5ème circonscription

  • Laure Gisie, 21 ans, Etudiante en master de droit privé et master de droit des animaux
  • Très engagée dans la cause animale depuis son plus jeune âge, Laure Gisie s’engage grâce à sa candidature aux législatives avec le Parti animaliste, avec pour objectifs de faire évoluer les mentalités des français, et placer la cause animale sur le devant de la scène politique.

69 – Rhône

1ère circonscription

  • Mathis Dupuy, 27 ans, Ingénieur développeur
  • Impliqué dans la défense de la cause animale depuis de nombreuses années, Mathis Dupuy souhaite soutenir le Parti animaliste afin de faire évoluer la cause animale dans tous les domaines.

2ème circonscription

  • Valentin Bernard, 28 ans, Ingénieur d’études en informatique
  • Valentin Bernard souhaite agir concrètement pour la cause animale, et notamment sur le plan politique.

3ème circonscription

  • Nathalie Dehan

 

4ème circonscription

  • Julie Bernazeau, 36 ans, Infirmière Anesthésiste
  • La principale vocation de la candidature de Julie Bernazeau est de représenter le Parti animaliste afin de faire entendre la voix des animaux à des milions de personnes.

5ème circonscription

  • Charlotte Broca, 22 ans, Etudiante
  • Motivée par un désir de participer activement à la vie politique, Charlotte Broca souhaite donner une voix aux animaux pour changer les choses.

6ème circonscription

  • Christophe Iniesta, 32 ans, Ouvrier, Imprimeur
  • Sensible à la cause animale depuis de nombreuses années, Christophe Iniesta a trouvé dans le Parti animaliste, un moyen de porter la cause animale dans la sphère politique.

7ème circonscription

  • Noëlle Pelerins, 59 ans, Juriste
  • « Je souhaite voir, comme dans d’autres pays, émerger une force politique (soucieuse des animaux) afin de permettre une vraie prise en compte des animaux (qu’ils soient d’élevages, domestiques ou sauvages). Si le parti animaliste peut présenter des candidats dans toutes les circonscriptions, cela montrera qu’il y a un vrai potentiel au niveau politique et une attente de la société vis à vis de la cause animale. »

72 – Sarthe

5ème circonscription

  • Arnaud Rolland, 41 ans
  • Arnaud Rolland souhaite amener la cause animale sur le devant de la scène politique et, par extension, publique. Il souhaite que cette cause s’impose comme un des thèmes, parmi les essentiels, de toutes les futures élections et campagnes électorales, de tous niveaux. Et, atteindre le débat publique régulier et pénétrer les esprits. Il veut également fédérer et entraîner, toutes ces personnes pour qui les animaux méritent un traitement plus « humain ».
  • Lien Facebook

73 – Savoie

1ère circonscription

  • Claire Schwab, 60 ans, Psychothérapeute/Peintre
  • Claire Schwab est candidate pour le Parti animaliste afin de défendre le droit des animaux au niveau politique.

4ème circonscription

  • Mireille Bouvier, 63 ans, Restauratrice
  • A travers sa candidature, Mireille Bouvier souhaite amener le débat sur les droits des animaux.

74 – Haute-Savoie

1ère circonscription

  • Loïc Brassart, Etudiant
  • « Universitaire, j’ai pu voir l’immense décalage entre les avancées scientifiques et philosophiques sur le genre animal et la manière dont notre société traite les animaux. Il est fondamental que ce sujet devienne prioritaire sur le plan politique afin de se traduire concrètement dans notre société. La législation et son application doivent urgemment faire un bond en avant. Il en va de notre degré de civilisation. »

2ème circonscription

  • Jean-Paul Vigarie, Ostéopathe
  • « Etre le porte-parole de nos petit frères qui ne peuvent ni se défendre ni s’exprimer. »

75 – Paris

1ère circonscription

  • Micha Mazaheri 26 ans, Ingénieur logiciel et entrepreneur
  • Micha Mazaheri souhaite afficher à l’occasion des élections législatives l’importance de la cause animale aujourd’hui et donner l’occasion aux personnes ayant une éthique animale déjà ancrée en eux-mêmes de s’exprimer au suffrage. Il souhaite également continuer à donner une imagine universelle à la cause animale et montrer que des personnes aux origines et parcours très variés s’impliquent aujourd’hui pour plus de justice envers les animaux non humains.

2ème circonscription

  • Fabien Couture 44 ans, Commerçant, Jardinier paysagiste
  • Fabien Couture souhaite que les animaux soient reconnus à part entière comme des êtres sensible et doués d’intelligence et qu’à ce titre ils bénéficient de lois les protégeant des traitements auxquels ils sont exposés.

3ème circonscription

  • Violaine Bouchard 38 ans, Secrétaire de rédaction
  • Violaine Bouchard est candidate pour faire entendre la voix des sans-voix. Que ce soit dans le milieu industriel, aquatique, domestique, expérimental ou dans le divertissement, Violaine Bouchard souhaite défendre les animaux, notamment grâce à l’éducation mais également grâce à la politique.

4ème circonscription

  • Jerôme Hirigoyen, 37 ans, Organisateur
  • Sensible à la cause animale, Jerôme Hirigoyen souhaite mettre au centre du débat les problématiques relatives à l’amélioration du bien être des animaux. Sa candidature lui permet de s’engager aux côtés du Parti animaliste et de faire évoluer la société.

5ème circonscription

  • Bruno Blum, 59 ans, Écrivain, dessinateur, musicien, conférencier.
  • Bruno Blum est candidat pour le Parti animaliste afin de défendre le droit des animaux au niveau politique.

 

6ème circonscription

  • Catherine Helayel, 56 ans, Avocate
  • « Pourquoi je suis candidate aux législatives pour le Parti animaliste: Parce que c’est avant tout, pour moi, une question de justice pour les animaux. Parce qu’ils n’ont toujours pas de véritable «statut» juridique et que la reconnaissance de leur sensibilité doit être inscrite dans notre Constitution, qu’ils soient « domestiques » ou «sauvages ». Parce qu’il est impératif que l’on accorde enfin des droits aux animaux «sentients» et que ces derniers ne soient plus des « objets » de droit mais deviennent enfin des « sujets » de droit. Parce que les intérêts économiques ne doivent plus primer sur le «Bien-être» animal. Parce qu’il faut renforcer les sanctions prévues pour les infractions envers les animaux. »

7ème circonscription

  • Julie Martin, 23 ans, Etudiante
  • Sensibilisée à la cause écologique comme à la cause animale, Julie Martin souhaite rendre la question animale audible à tous les dirigeants actuels et futurs, en vue de réformer les consciences et enclencher une transition définitive.

8ème circonscription

  • Jean-Philippe Cournet, 47 ans, Enseignant
  • La candidature de Jean-Philippe Cournet c’est pour porter haut et fort les valeurs pour défendre la cause animale. C’est pour lui la suite d’un engagement fort auprès de la cause animale, qu’il souhaite véhiculer grâce à à l’échange et la communication.

9ème circonscription

  • Boris Douchin, 29 ans, Chef de projet
  • Avec sa candidature, Boris Douchin souhaite améliorer la visibilité de la cause animale dans la sphère politique française. Il s’engage avec force et détermination dans la défense des droits animaux, une cause qui lui tient à coeur.

10ème circonscription

  • Laurence Volbart, 47 ans, Directrice Logistique
  • « Je souhaite être candidate pour que les droits des animaux soient au centre de la campagne. »

11ème circonscription

  • Luce Condamine, 54 ans, Médecin spécialiste
  • Luce Condamine souhaite, à travers sa candidature, placer les droits des animaux au centre des campagnes politiques. Le manque d’engagement des politiques actuels en ce sens, alimente sa détermination de faire évoluer les choses, pour le bien-être des animaux, et par extension, des Hommes.

12ème circonscription

  • Grégory Moreau, 42 ans, Enseignant-chercheur
  • Après de nombreuses années impliquées dans la défense des animaux sur le terrain, Grégory Moreau souhaite mettre à profit ses connaissances politiques et économiques pour faire évoluer la question animale au niveau politique grâce à sa candidature.

13ème circonscription

  • Marie-Laurence de Lartigue, 50 ans, Analyste recherche à la Banque de France
  • Marie-Laurence de Lartigue souhaite porter la voix des animaux toujours oubliés dans les décisions politiques, et qui pourtant subissent les conséquences de beaucoup de choix de la vie politique. A travers son militantisme, elle souhaite participer à la prise de conscience des français sur les besoins de la protection animale.

14ème circonscription

  • Vanessa Wagner
  • Vanessa Wagner est une pianiste française, premier prix du Conservatoire national supérieur de musique et de danse à 17 ans et nommée « révélation soliste instrumental de l’année » aux Victoires de la musique classique en 1999. Elle est candidate pour le Parti animaliste afin de défendre le droit des animaux au niveau politique.

15ème circonscription

  • Olivier Cohen, 53 ans, Auteur, Metteur en scène
  • La priorité de Olivier Cohen, c’est une action concrète de sensibilisation aux droits des animaux, avant tout. Il souhaite aussi montrer qu’en étant sensible à la cause animale, on l’est naturellement à la cause humaine: en luttant contre le spécisme, mon lutte aussi contre le racisme, le sexisme, l’oppression politique ou économique.

16ème circonscription

  • Kadie Bah, 58 ans, Enseignante
  • Sensible aux conditions de vie des animaux depuis de nombreuses années, Kadie Bah souhaite être un porte-parole de la cause animale, grâce à sa candidature aux législatives avec le Parti animaliste.

18ème circonscription

  • Sylvain Perret, 42 ans, Directeur Technique
  • « Il y a un moment où il faut porter les idées auxquelles on croit sur la scène politique. Cela s’ajoute aux actions au niveau local et aux actions des ONG, ce n’est pas du tout en remplacement ni en opposition mais en complément de ces actions très nécessaires. »

76 – Seine-Maritime

1ère circonscription

  • Christophe Coret, 35 ans, Manipulateur en radiothérapie
  • Fort de 3 ans de vie immergée dans la nature, Christophe Coret est convaincu qu’une cohabitation respectueuse entre les animaux et les humains est possible et qu’il est urgent d’apprendre à vivre avec les animaux sauvages. Sa candidature aux législatives avec le Parti animaliste représente pour lui un espoir de changer le milieu politique sur la question et influencer la société.
  • Lien Blog

7ème circonscription

  • Pascaline Wittkowski, 54 ans
  • « L’étendue des souffrances infligées aux animaux pour satisfaire la consommation humaine est sans limite. Il est urgent de changer le regard que la société porte sur eux, considérés encore de nos jours comme des marchandises. Ils sont des individus à part entière, sensibles et conscients tout comme nous. Il est plus que temps qu’ils soient représentés, et que leurs intérêts soient défendus par des lois. Mon adhésion au Parti animaliste a donc été motivée par un désir de justice et de compassion. »

77 – Seine-et-Marne

7ème circonscription

  • Jérôme Bocquet, 40 ans, Educateur sportif
  • A travers sa candidature, Jérôme Bocquet souhaite donner une visibilité locale à des mesures pro animales afin d’inciter les autres candidats pour qu’ils s’engagent à leurs tours.

78 – Yvelines

2ème circonscription

  • Christophe Plissier, 37 ans, Directeur Financier
  • Pour Christophe Plissier, sensibiliser les autres au bien-être animal, c’est positif pour le bien être animal mais aussi pour l’écologie et la santé et cela passe par la politique.

 

5ème circonscription

  • Jean-Luc Dené, 54 ans, Ingénieur Consultant
  • Pour Jean-Luc Dené, la cause animale est la cause la plus urgente et la plus importante à défendre aujourd’hui. C’est pourquoi, il souhaite faire avancer la cause des animaux et amener les humains à revoir leurs relations avec eux et notamment à mieux respecter leurs intérêts grâce à sa candidature.

81 – Tarn

1ère circonscription

  • Alba O’Neill, 25 ans, Traducteur
  • Alba O’Neill souhaite défendre les droit des animaux auprès d’un public plus large, grâce à sa candidature aux côtés du Parti animaliste. Sa candidature a pour objectif de permettre au Parti animaliste une plus grande représentation aux élections législatives et faire ainsi parler de la cause animale.

3ème circonscription

  • Nicolas Pinel, 45 ans, Directeur des Ressources Humaines
  • La candidature de Nicolas Pinel a un objectif principal: Porter la cause animale dans le débat politique public. Il considère que le Parti animaliste est une solution pour, enfin, fédérer l’ensemble des organisations qui se battent pour la cause animale et porter haut et fort le message animaliste afin qu’il se traduise dans les faits grâce aux évolutions législatives.

83 – Var

3ème circonscription

  • Marine Agin, 28 ans, En création d’entreprise
  • « Etre candidate aux élections législatives pour le parti animaliste est pour moi totalement naturel. Endosser le rôle de porte parole pour faire avancer significativement le sort réservé aux animaux dans notre société et surtout positionner la question animale sur le devant de la scène politique, voila ce qui motive ma candidature. La cause animale doit avoir selon moi des ambassadeurs représentatifs du grand public afin de montrer qu’aujourd’hui nous pouvons avoir une approche bienveillante sans pour autant avoir de contraintes. »
  • Lien Facebook

4ème circonscription

  • Catherine Moilier, 63 ans, Retraitée
  • Déjà engagée dans la défense des animaux à La Réunion, Catherine Moilier est persuadée que la cause animale, dont 80% des Français déclarent se soucier, doit être mise sur le devant de la scène politique. C’est le seul moyen de faire avancer les choses pour une plus grande considération de l’animal.

84 – Vaucluse

1ère circonscription

  • Denis Schmid, 68 ans, Chef d’entreprise/Retraité
  • Denis Schmid souhaite porter la voix de l’animal et contribuer à peser sur les décisions politiques concernant les animaux.

87 – Haute-Vienne

3ème circonscription

  • Amandine Cassegrain, 26 ans, Technicienne de bureau d’études/Pompier volontaire
  • Amandine Cassegrain souhaite porter le débat devant les médias pour amener un questionnement général auprès des canidats et des citoyens.
  • Lien Facebook

 

88 – Vosges

2ème circonscription

  • Jérôme Guillot, 35 ans, Agent Hospitalier
  • La candidature de Jérôme Guillot s’appuie sur deux axes majeurs: la prise en compte de la condition animale (que tous les animaux soient reconnus) et la représentation du Parti animaliste sur tout le territoire afin que les animaux aient une place dans le milieu politique.
  • hLien blog

4ème circonscription

  • Déborah Mangin, 28 ans, Infirmière
  • Déborah Mangin désire sensibiliser la population à la protection animale car c’est une cause qui lui tient à coeur depuis toujours.

 

91 – Essonne

2ème circonscription

  • Francine Bouvard, 52 ans, Teleconseillère
  • Les principales motivations de Francine Bouvard pour sa candidature aux élections législatives sont: plaider pour la cause animale dans le débat politique afin d’obtenir une société éthique animaliste et écologique dès aujourd’hui.

3ème circonscription

  • Alexiane Fornel-Chaze, 23 ans, Employée administrative dans l’assurance
  • « Ma candidature est poussée par ma volonté de faire évoluer la société sur sa vision de l’animal, et ainsi sur la vision du vivant, de l’homme, de la nature (Gandhi : « On reconnaît le degré de civilisation d’un peuple à la manière dont il traite ses animaux »). »

4ème circonscription

  • Laetitia Espieussas, 30 ans, Bijoutière Joaillière
  • « Depuis toute petite j’ai été élevée dans l’empathie et la compassion envers les animaux ce qui m’a très rapidement engagée vers le végétarisme puis le veganisme. Famille d’accueil et militante depuis de nombreuses années pour la cause animale j’ai décidé en novembre 2016 de créer mon association de sauvetage et protection animale « les ti’chats ». J’ai découvert le parti animaliste au moment de la création de mon association, il a donc été évident pour moi de présenter ma candidature, sans hésiter, car je pense sincèrement que pour eux nous avons besoin de faire évoluer les lois et les mentalités.N’oubliez pas ils ont besoin de votre voix »

6ème circonscription

  • Maeva Verborg, 26 ans, Conseillère clientèle en banquee
  • Maeva Verborg a toujours admiré le travail des associations liées à la cause animale, mais a constaté le manque de prise au sérieux, et de reconnaissance qu’elles ont pu essuyer. La question de la cause animale, a toujours été mise au deuxième voire troisième plan, quelle que soit la question abordée. A travers sa candidature, elle souhaite donner à la protection animale, une vraie place dans la politique.

92 – Hauts-de-Seine

3ème circonscription

  • Emilia Denoo 33 ans, Chargée de recrutement
  • La cause animale tient une grande place pour Emilia Denoo depuis des années. Son engagement est motivé par la nécessité d’agir car les partis politiques habituels n’abordent pas assez voire pas du tout cette cause dans leur programme. Elle souhaite remettre la cause animale au coeur des débats politiques.

6ème circonscription

  • Sophie Landowski, Journaliste
  • «Il est urgent que la cause animale prenne sa vraie place dans l’évolution de notre société. Il en va de l’avenir même de l’humanité. Tout est lié, tout est interdépendant. Dans ce but, la voix des animaux doit s’imposer en politique, indépendamment des courants de pouvoir. L’enjeu est au-dessus des partis. Il est philosophique, économique, moral. L’avenir ne se construira pas sans la vision essentielle de l’importance absolue de l’existence des animaux.»

9ème circonscription

  • Talia Delahaye, 45 ans, En formation
  • L’objectif de Talia Delahaye avec sa candidature, c’est de faire prendre conscience au grand public des exactions commises contre les animaux et ainsi gagner des avancées pour le respect et la bientraitance des animaux afin de changer la vision des hommes sur les animaux, donner des droits à ceux-ci et leur rendre leur liberté et leur autonomie.

10ème circonscription

  • Marie-Thérèse Drelon, 61 ans, Cadre administratif associatif
  • Marie-Thérèse Drelon souhaite porter haut et fort la voix des animaux, ceux qui « n’ont pas la parole ». Son engagement lui permet de faire exister ce monde silencieux, notamment au niveau de politique.

11ème circonscription

  • Sandra Guyomard, 42 ans, Gestionnaire de patrimoine
  • Motivée par la protection animale, Sandra Guyomard souhaite aller encore plus loin dans son engagement en amenant la question animale sur la scène politique grâce à sa candidature.

12ème circonscription

  • Guillaume Prevel, 36 ans, Cadre
  • Les principales motivations de Guillaume Prevel sont le bien être animal et faire évoluer la législation en France en ce sens.

93 – Seine-Saint-Denis

1ère circonscription

  • Willène Pilate, 36 ans,
  • Faire connaître le Parti animaliste et imposer la question animale dans le débat politique.

 

7ème circonscription

  • Thierry Porro, 48 ans, Commercial
  • La défense de la cause animale est fondamentale pour Thierry Porro. Il considère que c’est un enjeu majeur pour le futur de l’humanité et qu’il est important que ces thèmes soient débattus au niveau politique.

94 – Val-de-Marne

4ème circonscription

  • Isabelle Yvos, 50 ans, Réalisatrice – Journaliste Reporter d’Images
  • Pour Isabelle Yvos, la politique est le seul vecteur possible pour de réels changements. Désireuse de jouer un rôle prépondérant dans les actions et les décisions pour la défense animale, sa candidature lui permettra de porter leur voix au niveau politique et sensibiliser les français à la souffrance de l’espèce animale.

5ème circonscription

  • Thibaut Tanguy, 31 ans, Directeur Artistique
  • Pour Thibaut Tanguy, s’inscrire dans un cadre légal et politique amène une légitimité essentielle dans le débat sur la protection animale.

 

8ème circonscription

  • Sylvie Gackière, 60 ans, Podologue
  • « Il est capital que le Parti animaliste émerge maintenant et s’impose dans notre pays. La seule façon de faire changer les choses et les mentalités est de faire entrer l’animal dans le débat politique et lui donner sa place. »

9ème circonscription

  • Christelle Kaczmarek
  • «Parce que l’animal a sa place dans notre société, parce que défendre ses droits c’est aussi respecter l’environnement et la planète. En me portant candidate aux législatives, je souhaite faire avancer la cause animale. La question animale renvoie à la notion de justice et à notre rapport à l’autre, humain ou animal. Elle nous oblige à nous interroger sur les droits que l’on s’octroie sur cet autre et sur le monde dans lequel on vit. La cause animale embrasse les vrais sujets politiques (économie, environnement, santé, éducation, sûreté…) que le Parti animaliste portera au-devant de la scène politique de manière pragmatique. Les améliorations engendrées profitent à tous les citoyens et aux générations futures. Votez pour le Parti animaliste c’est sortir des clivages politiques et ne plus accepter la souffrance animale.»

95 – Val-d’Oise

3ème circonscription

  • Pascal Beuret 58 ans
  • Pascal Beuret est candidat pour aider à promouvoir les actions en faveur de la sauvegarde des animaux, notamment au niveau politique.

4ème circonscription

  • Philippe Lange, 60 ans
  • Plilippe Lange est candidate pour le Parti animaliste afin de défendre le droit des animaux au niveau politique.

6ème circonscription

  • Alexandra Ferreira, 29 ans, Responsable juridique en protection animale
  • « Je propose ma candidature pour le parti afin de me rendre utile pour une cause qui me parait nécessaire et en souhaitant qu’elle vous permette d’avancer et de faire avancer la protection des animaux quels qu’ils soient. »/li>

9ème circonscription

  • Sophie Rueg, 59 ans
  • « Il faut saisir l’opportunité d’une déliquescence de la classe politique pour se faire entendre : les jeunes sont très sensibilisés à la cause animale/environnementale et assez loin des enjeux politique traditionnels. »

99 – Français établis hors de France

1ère circonscription

  • Elise Desaulniers, 41 ans, Auteure
  • « Ma candidature à des élections française favoriserait la création de liens entre le Canada, les États-Unis et la France.
    La question animale dépasse les frontières. C’est en étant inspirés par «  »Les animaux ne sont pas des choses » » que nous avons amené une réforme du code civil québécois et on peut penser à d’autres avancées du genre. »

2ème circonscription

  • Stéphanie Lahana, 43 ans, Editrice
  • « Aider le Parti à faire avancer la question de la cause animale me semble être la meilleure des motivations. Il faut que les choses évoluent dans le bon sens. »

 

3ème circonscription

  • Florence Sarlat, 52 ans, Blogger végane
  • « Cette candidature est une opportunité de promouvoir la cause animale qui me tient a coeur. »

 

5ème circonscription

  • Olivier Hennebelle, 37 ans, Freelance Informatique
  • Olivier Hennebelle est candidat aux élections législative pour permettre une plus grande présence du débat sur les animaux (tous) dans l’espace public, et porter la « voix des animaux » sur la place publique.

9ème circonscription

  • Héléna Besnard

2B – Haute-Corse

1ère circonscription

  • Florence Juralina, 49 ans, Professeur d’anglais
  • « Je souhaite que la question animale devienne un sujet incontournable en politique. Il me semble important de lui donner de la visibilité et de la légitimité. »