Liste soutenue par le Parti animaliste pour les élections européennes de mai 2019

 

Après une entrée remarquée dans le paysage politique français lors des élections législatives de 2017, le Parti animaliste présente une liste aux élections européennes qui se tiendront le dimanche 26 mai 2019. Pour pouvoir voter, vous devez simplement être à jour sur les listes électorales (vérifier votre situation en cliquant ici). La liste est nationale et des bulletins de vote seront disponibles dans tous les bureaux de vote de métropole et à la Réunion.

Découvrez la liste des candidates et candidats, liste paritaire et nationale

 

  • 1. Hélène THOUY (Gironde) 35 ans, avocate / cofondatrice du Parti animaliste
  • Hélène intervient et conseille des associations et des militants engagés pour la cause animale depuis une dizaine d’années. Elle est par ailleurs co-fondatrice de l’association Animal Justice et Droit. Elle est également engagée dans la défense des droits humains et a présidé à cet égard l’Institut de Défense des étrangers du Barreau de Bordeaux.

  • 2. Eddine ARIZTEGUI (Hérault) 31 ans, responsable d’équipe RH / coprésident du Parti animaliste
  • Depuis huit ans, Eddine est engagé auprès d’associations dans l’aide envers les personnes âgées en précarité sociale et dans la protection animale. Il considère que ces élections européennes sont une chance car la proportionnelle nous donne la possibilité d’unir toutes les personnes qui veulent protéger les animaux, peu importe leurs différences d’opinions quant aux autres thématiques. L’union fera la force et nous réussirons ensemble à faire évoluer la législation.

  • 3. Isabelle DUDOUET-BERCEGEAY (Loire-Atlantique) 51 ans, salariée dans le domaine de la santé / cofondatrice du Parti animaliste
  • Ancienne administratrice d’une association nantaise dans le domaine de l’écologie, elle a aussi été présidente d’une association nationale, et est bénévole depuis 26 années pour des associations de protection des animaux. Après avoir constaté l’inaction des décideurs politiques malgré la multiplication des scandales de maltraitance animale, elle a choisi de politiser la question animale en cofondant le Parti animaliste. Candidate lors des élections législatives, elle souhaite aujourd’hui porter la voix des Français, de plus en plus nombreux, n’acceptant plus le sort réservé aux animaux dans notre pays et en Europe.

  • 4. Nicolas BUREAU (Hauts-de-Seine) 34 ans, juriste spécialisé en droit européen et en politique européenne
  • Nicolas connaît bien le monde politique pour avoir travaillé dans différentes institutions (pouvoirs exécutif et législatif). Il est engagé depuis des années dans le monde associatif et la protection animale, et reste convaincu que la sensibilisation – nécessaire – du grand public et des entreprises doit s’accompagner d’une action franche de la part des décideurs politiques. Il s’engage au Parti animaliste pour changer la donne.