Législatives 2017

Le premier tour des élections législatives aura lieu le dimanche 11 juin 2017, et le second tour le dimanche 18 juin 2017.

Le Parti animaliste présentera des candidats à ces élections législatives. Il recherche donc des candidats. Vous pouvez être l’un d’entre eux.

La campagne législative nécessite la mobilisation de tous, la diffusion des messages du Parti animaliste est importante, vous pouvez y prendre part :

                                

La campagne pour les législatives ne réussira que par la mobilisation et le financement du plus grand nombre :

➤ Adhérer                         ➤ Faire un don                          ➤ Relayer la campagne

Pourquoi être candidat aux législatives pour le Parti animaliste ?

Élections législatives 2017Il s’agit tout d’abord de visibiliser la cause animale et d’offrir la possibilité au plus grand nombre d’électeurs d’exprimer l’urgence qu’ils attachent à cette question.

Votre candidature aux législatives permettra au Parti animaliste de devenir pleinement un acteur des élections législatives et ainsi à la question animale de s’imposer dans le champ politique.

De plus, le Parti animaliste étant monothématique, c’est-à-dire centré sur la question animale, cette cause ne sera pas diluée au sein d’un programme plus général, vous agirez sans ambiguïté pour les animaux.

Enfin, votre candidature peut également mettre en lumière des questions locales autour de la cause animale, offrant ainsi la possibilité d’accroître l’intérêt de l’ensemble des acteurs de la vie politique pour ces questions émergentes.

En quoi voter pour le Parti animaliste est un « vote utile » ?

En votant pour le Parti animaliste, vous contribuez à donner une visibilité à un électorat pour lequel la question animale est une priorité, ce qui sous-entend que pour un grand nombre de personnes, qui n’auront pas forcément voté pour celui-ci, cette question est importante.
Il s’agit donc de montrer en quelque sorte la partie émergée de l’iceberg.

VoteLa stratégie d’un parti monothématique axé sur la place accordée aux animaux au sein de notre société prend ici pleinement son sens : chaque voix donnée au Parti animaliste l’est, sans ambiguïté, uniquement pour faire avancer la cause des animaux.
Par conséquent, ce « vote-utile » conforte le mouvement en faveur de la cause animale. Il contribue à imposer la question du sort réservé aux animaux comme un sujet dont l’ensemble de la société et des décideurs politiques doivent s’emparer sans délai et en faveur de laquelle ils doivent agir significativement.
Même si nous avons conscience de la difficulté de faire entendre notre voix lors de ces premières législatives pour un jeune parti, et d’obtenir des élus, notamment au regard du système électoral français hostile aux « petits partis », il ne faut pas négliger le fait que des petits pourcentages peuvent parfois faire la différence lors des qualifications pour le second tour ou pour le remboursement des frais de campagne. Cette crainte peut ainsi amener les autres partis à accorder à la question animale une place accrue. C’est aussi en cela que voter pour le Parti animaliste est un « vote utile ».

Enfin, il est un chiffre à retenir : si le Parti animaliste atteint 1% dans un minimum de 50 circonscriptions, il pourrait alors prétendre recevoir un financement public, ce qui lui permettra de préparer dans de meilleures conditions les élections européennes de 2019.

Comment être candidat aux législatives ?

Avant tout chose, il convient de préciser que toute personne peut proposer sa candidature quelles que soient ses compétences et même si elle ne dispose que de peu de temps.
En effet, l’important étant de proposer une candidature animaliste dans un maximum de circonscriptions électorales, chaque candidat consacrera à sa campagne le temps et la disponibilité qu’il pourra en fonction de ses impératifs personnels.
Le Parti animaliste aidera et accompagnera à cet égard les candidats tout au long de la campagne.

Fiche➤ Conditions légales pour être candidat :

  • Être âgé d’au minimum 18 ans
  • Être de nationalité française
  • Être titulaire de ses droits civiques et politiques
  • Satisfaire aux obligations imposées par le code du service national
  • Ne pas être placé dans un des cas d’incapacité ou d’inéligibilité prévus par la loi

Pour des motifs de facilitation des démarches de dépôt des candidatures, il est vivement conseillé d’être inscrit sur les listes électorales.

Tout candidat peut se présenter dans l’une des 577 circonscriptions même s’il n’y est pas inscrit comme électeur.

Chaque candidature aux élections législatives comporte un titulaire et un suppléant. Le Parti animaliste pourra aider les candidats à trouver un suppléant à leur candidature.

Chaque candidat doit avoir un mandataire financier chargé d’enregistrer les recettes et les dépenses de la campagne. Le Parti animaliste pourra les aider à cet égard.

➤ Investiture du candidat par le Parti animaliste

Pour présenter sa candidature au nom du Parti animaliste, il convient d’être adhérent à celui-ci, ce qui implique notamment de respecter sa Charte des valeurs et sa Charte éthique.

Les candidatures (du titulaire et de son suppléant) sont adressées au Parti animaliste exclusivement par l’intermédiaire du formulaire dédié.

Une commission d’investiture étudiera chaque candidature et émettra un avis.

Au regard de ces avis, le bureau national du Parti animaliste décidera quels candidats seront investis.

Voter➤ Dépôt de la candidature en Préfecture et choix d’un mandataire financier

Chaque candidat devra déposer à la Préfecture de rattachement de la circonscription dans laquelle il se présente sa déclaration de candidature et de mandataire financier conformément aux dispositions du code électoral.

Il sera à cet effet aidé dans ses démarches par le Parti animaliste.

➤ Organisation de la campagne électorale

Le Parti animaliste aidera les candidats à la mise en oeuvre de leur campagne afin de ne pas faire peser sur eux de contraintes trop importantes en terme de disponibilité.

Le Parti animaliste mettra en place sur son site internet une carte de France des candidats, accompagnée d’une présentation de chacun d’eux. Le Parti animaliste assurera également, via ses portes-paroles, la prise en charge des sollicitations, notamment des médias.

Comment financer les candidatures aux législatives ?

Le Parti animaliste participera dans la mesure de ses capacités au financement des frais visés à l’article R 39 du code électoral (bulletins, affiches officielles et circulaires).

Le coût moyen d’une candidature limitée aux frais minimum de campagne sera difficilement inférieur à 1000 €, en fonction notamment du nombre d’électeurs dans la circonscription.

Le financement proviendra exclusivement des dons et des adhésions faits au Parti animaliste, étant précisé que les dons et adhésions bénéficient d’une réduction fiscale de 66%.

Le Parti animaliste demandera aux candidats de rechercher activement des dons pour la campagne des législatives.

Le Parti animaliste entend conserver sa stricte indépendance et ne percevra à ce titre aucune aide financière de la part d’autres partis ou formations politiques.

Si cette liberté n’a pas de prix, elle a en revanche un coût car le nombre de candidats qui pourront être présentés aux élections législatives sera dépendant du soutien financier qui sera offert au Parti animaliste.
Sans les dons et les adhésions faits au Parti animaliste, rien ne sera possible. Le Parti animaliste en appelle donc à la générosité de tous afin de pouvoir présenter le plus possible de candidatures et d’offrir ainsi aux électeurs la possibilité de voter pour un programme prenant, enfin, en considération les intérêts des animaux.

Je propose ma candidature pour représenter le Parti animaliste aux législatives

J’aide le Parti animaliste à relayer sa campagne pour les législatives