Les animaux utilisés pour divertir
15 novembre 2016
Les animaux dans l’Éducation et la Formation
15 novembre 2016

Les animaux de compagnie

Mieux cohabiter avec les animaux

  • Sensibiliser les citoyens aux bonnes pratiques avec les animaux de compagnie (école, portail public, campagnes publiques…).
  • Faciliter l’admission des animaux de compagnie dans les Établissements d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD) ou dans les foyers d’hébergements d’urgence et les Centres d’Hébergement et de Réinsertion Sociale (CHRS).
  • Renforcer le rôle des associations de protection animale visées à l’article 2-13 du Code de procédure pénale dans le contrôle du respect des animaux de compagnie (familles, malvoyants…) ou des animaux de travail (sécurité, pompiers…).
  • Créer une assurance-maladie obligatoire pour les animaux de compagnie.
  • Inciter les municipalités à mettre en place des espaces de vie pour les chats libres.
  • Inciter les municipalités à installer des pigeonniers contraceptifs. Interdiction de la mise à mort et de la stérilisation chirurgicale des pigeons.

Lutter contre les abandons

  • Encadrer strictement l’abandon licite auprès d’un refuge.
  • Rendre obligatoire la stérilisation des animaux de compagnie abandonnés pour les refuges et des animaux errants pour les collectivités. Inciter les propriétaires à stériliser leurs animaux via des crédits d’impôt.
  • Renforcer les aides d’État aux refuges, créer des refuges publics en remplacement des fourrières.
  • Interdire la mise à mort d’animaux dans les refuges en dehors de l’euthanasie à des fins de soulagement de l’animal.

Mieux encadrer le commerce d’animaux et lutter contre leur trafic

  • Augmenter les moyens alloués à la lutte contre le trafic d’animaux.
  • Rendre obligatoire l’identification, la vaccination et assurer la traçabilité de tout animal de compagnie.
  • Interdire de tirer un profit financier de la cession d’animaux de compagnie.
  • Interdire la vente d’“aquariums-boules” pour poissons rouges et plus généralement de tout aquarium de petite taille (volume minimum de 40 litres).
  • Encadrer l’élevage, le transport et l’acquisition des poissons d’ornement.

Protéger les chevaux

  • Interdire la mise à mort des chevaux en dehors de l’euthanasie à des fins de soulagement de l’animal. Interdire la production, l’importation et le commerce de viande de cheval.
  • Créer un fond de retraite pour tous les chevaux domestiques, auquel tout propriétaire doit abonder, de manière à assurer la fin de vie des animaux.

Le programme du Parti animaliste est régulièrement enrichi grâce au travail d’expertise dont il bénéficie de la part de différents acteurs de la cause animale.